8 novembre 2016 - 14.00-16.00

L’éducation a contribué au processus de développement des communautés et à la formation de l’identité nationale et elle continue à être perçue comme un facteur de développement de la cohésion sociale et du sentiment d’appartenance à la société. Cependant, dans les sociétés interdépendantes d’aujourd’hui, qui se diversifient de plus en plus, l’aptitude à nouer des relations par‑delà les clivages locaux et nationaux et à dépasser une conception trop étroite de l’intérêt national, en vue de répondre aux défis communs qui se posent à l’humanité, devient cruciale.

C’est pourquoi l’éducation doit armer les citoyens de compétences pour comprendre et naviguer à travers les complexités idéologiques, culturelles, économiques et politiques du 21ème siècle sans craintes, et résister à la manipulation, y compris par des idéologies radicales. Quel type de ressources démocratiques mobiliser pour aider à financer et améliorer l’accès à une éducation de qualité, en donnant accès à l’enseignement à tous les élèves et étudiants, particulièrement aux personnes appartenant à des groupes vulnérables ou défavorisés ? Les développements technologiques, l'utilisation des TIC dans l'éducation, les partenariats public-privé, et les méthodes d'éducation non formelle sont-ils une solution potentielle pour assurer un niveau plus élevé de l'inclusion dans l'éducation, et dans quelle mesure les institutions sont-elles capable de combiner différentes formes d’éducation, y compris l’éducation en face à face et en ligne ? Comment développer la formation tout au long de la vie, en utilisant les nouvelles technologies, pour entretenir le dialogue intergénérationel ? De quelle façon l’éducation peut‑elle aider à surmonter les clivages culturels (ethniques, religieux, linguistiques, etc.) au sein de la société et contribuer au développement d’une identité plurielle ? Les laboratoires regroupés sous ce thème tenteront de répondre à ces questions.

thèmes et labs 2016 thèmes et labs 2016