Parrainé par l’Organisation internationale de la Francophonie

8 Novembre 2016 - 14.00/16.00 - palais de l'europe - salle 11 - Interpretation: FR/EN

Dans sa diversité culturelle et géographique, le monde francophone a lancé depuis quelques années des expériences novatrices d’éducation à la démocratie à l’intention de publics souvent délaissés par les systèmes formels d’éducation. Ce Lab présentera quatre expériences novatrices soutenues par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) : développement de réseaux de communication et d’échange entre jeunes femmes tunisiennes ; promotion de l’éducation gratuite pour tous sans discrimination ; projet de renforcement des capacités des radios communautaires au Sénégal et ; le projet « CLAC », qui offre la possibilité à des jeunes hors du système scolaire de poursuivre leur développement personnel et leur formation à la démocratie.

Initiative 1 Initiative 1

Association des femmes tunisiennes pour la recherche et le développement (AFTURD)

L’Association des femmes tunisiennes pour la recherche et le développement (AFTURD) travaille à la création et au développement de réseaux de communication et d’échange entre jeunes femmes tunisiennes, afin de favoriser la participation vitale des femmes dans les processus de prise de décision. Elle vise aussi à développer et implanter des projets qui proposent de nouvelles approches pour l’intégration des femmes dans le développement. L’AFTURD offre également une assistance juridique aux femmes victimes de violence, ainsi qu’aux femmes marginalisées qui proviennent de secteurs informels.

Présentateur(s)/trice(s)

KENNOU SEBEI Salou

Saloua KENNOU SEBEI

Présidente de l'Association des femmes tunisiennes pour la recherche sur le développement

Tunisie

Mme Saloua KENNOU SEBEI, de nationalité tunisienne est titulaire d’un doctorat en Sciences Agronomiques. Militante associative et syndicaliste, elle est actuellement elle est la présidente de l'Association des femmes tunisiennes pour la recherche sur  le développement (AFTURD) et a été très active dans le soutien de la participation politique des femmes durant les élections de l'Assemblée Nationale Constituante en 2011, les législatives et les présidentielles en 2014. Au niveau associatif, elle s’est investie dans les programmes et les activités de formation. Elle a  conçu des modules de formation sur le genre et des manuels de formation et de sensibilisation sur la citoyenneté, les droits humains des femmes, l'organisation des populations et le travail en équipe, destinés surtout aux femmes et aux jeunes filles en milieu rural.

initiative 2 initiative 2

Fédération Internationale des CEMEA, France

La Fédération Internationale des Céméa (FICEMEA) promeut, dans le cadre du réseau francophone contre la marchandisation de l’éducation, une éducation gratuite pour tous sans discrimination en s’appuyant sur le droit à l’éducation. Bien que des progrès importants aient été réalisés, la FICEMEA  constate qu’aujourd’hui des millions d’enfants restent encore privés d’éducation. Parallèlement, elle dénonce la tendance à la privatisation de l’éducation dans de nombreux pays qui peut avoir des conséquences en termes d’accessibilité et de qualité de l’éducation. La FICEMEA encourage les États à garantir le droit à l’éducation notamment en mettant en place un dispositif efficace de régulation afin d’assurer la qualité et l’équité des services éducatifs.

Présentateur(s)/trice(s)

COUPEZ Carole

Carole COUPEZ

Déléguée nationale aux actions d’éducation à la citoyenneté et à la Solidarité au sein de l’ONG Solidarité Laïque

France

Mme Carole COUPEZ est déléguée nationale aux actions d’éducation à la citoyenneté et à la Solidarité au sein de l’ONG Solidarité Laïque. Elle a conçu, dans ce cadre, des outils pédagogiques et des offres éducatives pour les publics jeunes mais aussi les publics relais notamment enseignants, animateurs. Elle est également en charge du plaidoyer sur les questions de l’éducation de qualité pour Toutes et Tous et est cheffe de file de la Coalition éducation, relais français de la Campagne Mondiale pour l’Education, vaste organisation de la société civile présente dans plus de 120 pays. Elle a notamment coopéré aux travaux sur le financement de l’éducation (Education Watch), sur la qualité des enseignants et a dirigé la publication de l’Observatoire de la Coopération éducative française (Solidarité Laïque).

initiative 3 initiative 3

Radios communautaires pour les droits de l’Homme, Article 19, Sénégal

Article 19 – Sénégal milite  dans ce pays en faveur de la protection des journalistes et des défenseurs des droits, de l’accès à l’information et au développement de l’audiovisuel et des technologies de l’information. Cette ONG a mené, en 2015, un projet de renforcement des capacités des radios communautaires au reportage sensible aux questions de droits de l’Homme. Ce projet avait pour ambition de permettre aux communautés des zones rurales ou des banlieues défavorisées de mieux saisir les droits humains à partir de l’ancrage local des radios communautaires.

Présentateur(s)/trice(s)

JAGNE SENGHOR Fatou

Fatou JAGNE SENGHOR

Directrice régionale ARTICLE 19 Afrique de l’Ouest

Sénégal

Mme Fatou Jagne Senghor  est Directrice Régionale ARTICLE 19 Afrique de l’Ouest. Spécialiste du droit des médias et de la communication, elle a rejoint ARTICLE 19 en Février 2002 comme Chargée du Programme Afrique et a travaillé dans le bureau de Johannesburg (Afrique du Sud) jusqu'en 2004. Actuellement basée au Sénégal, elle a mis en place et dirige le bureau régional ARTICLE19 Afrique de l'Ouest depuis 2010. De 2002 à 2005, elle a assuré la Coordination des activités de plaidoyer d’ARTICLE 19 pour l’élaboration de la Déclaration des Principes sur la liberté d’expression en Afrique par la Commission africaine des droits de l’Homme et le soutien technique à la mise en œuvre du mécanisme d’un Rapporteur spécial sur  la liberté d’expression en Afrique.

initiative 4 initiative 4

Ecole citoyenne d’Afrique de l’Ouest (ECAO)

L’Ecole citoyenne d’Afrique de l’Ouest (ECAO), créée en décembre 2015, vise à offrir une formation à la bonne gouvernance, à la démocratie et aux droits de l’homme aux futurs et aux jeunes cadres de la classe politique et de la société civile en Afrique de l’Ouest. Cette initiative est unique en son genre car elle a une visée régionale et englobe tous les pays francophones de l’Afrique de l’Ouest.

Présentateur(s)/trice(s)

DIAKITÉ Fatogoma

Fatogoma DIAKITÉ

Ancien Administrateur des Arts et de la Culture au sein du Ministère de la Culture du Mali professeur à l'Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako

Mali

M. Fatogoma DIAKITÉ est l'ancien Administrateur des Arts et de la Culture au sein du Ministère de la Culture du Mali, poste duquel il est retraité depuis janvier 2013.  Il a dirigé de nombreux programmes nationaux visant à promouvoir la littérature au Mali, dont le Programme du Réseau des Centres de Lectures et d'Animation Culturelle, mené en partenariat avec l'OIF, de 2007 à 2015, le projet franco-malien "Appui à la Filière du Livre au Mali" de 2001 à 2007 et l'Opération "Lecture publique du Mali" de 1982 à 2001. Depuis 2004, il est professeur à l'Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako, au sein de la filière de formation ‘‘Métiers du Livre, des Archives et de la Documentation’’.  Il est également membre du Groupe Consultatif Africain des Bibliothèques depuis juillet 2013. M. DIAKITÉ a reçu la distinction de Chevalier des Arts et Lettres de la République Française en 1999 et la Médaille du Mérite National du Mali en 2000.

modérateur modérateur
SAGUÈS Salvatore

Salvatore SAGUÈS

Spécialiste des droits de l’Homme, Organisation internationale de la Francophonie

Diplômé de l’Institut des Hautes Etudes internationales de Genève (HEI), Salvatore Saguès a travaillé au Département de la Communication du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Il a ensuite été chercheur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest. Il exerce actuellement la fonction de Spécialiste droits de l’Homme au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) où il coordonne notamment le partenariat avec le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme des Nations Unies (HCDH) et le Conseil de l’Europe.

Lab 19 - Eduquer à la démocratie : Expériences novatrices dans le monde francophone
palais de l'europe - salle 11 8 Novembre 2016 - 14.00/16.00
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
thèmes et labs 2016 thèmes et labs 2016