Retour

La Commission antiracisme du Conseil de l’Europe prépare un rapport sur Chypre

Strasbourg 22 mars 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Une délégation de l'ECRI visite le centre d'information pour migrants MiHub à Paphos

Une délégation de l'ECRI visite le centre d'information pour migrants MiHub à Paphos

Une délégation de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a effectué une visite à Chypre du 14 au 18 mars 2022, première étape dans la préparation d’un rapport de suivi. Durant cette visite, la délégation de l’ECRI a recueilli des informations sur l’égalité effective et l’accès aux droits, les discours de haine et la violence motivée par la haine, l’intégration et l’inclusion.

La délégation a tenu des réunions avec des représentants du gouvernement et d’autres autorités, de l’organisme de promotion de l’égalité et de la société civile. Elle s’est également rendue au centre d’accueil pour demandeurs d’asile de Pournara à Kokkinotrimithia, dans les environs de Nicosie, et à l’école primaire Agios Antonios à Limassol.

A la suite à cette visite, l'ECRI adoptera un rapport en 2022 dans lequel elle formulera une nouvelle série de recommandations sur les mesures à prendre par les autorités pour combattre le racisme et l'intolérance dans le pays. La mise en œuvre de deux recommandations prioritaires sera examinée dans les deux ans suivant la publication du rapport dans le cadre de la procédure de suivi intermédiaire de l'ECRI.

Dans son rapport de 2016 sur Chypre, l'ECRI avait demandé aux autorités, entre autres recommandations, d’adopter un plan d’action pour lutter contre l’homophobie et la transphobie dans tous les domaines de la vie quotidienne, en s’inspirant de la Recommandation CM/Rec(2010)5 du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe sur des mesures visant à combattre la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.

Elle avait également préconisé que les autorités chypriotes élaborent un nouveau plan d’intégration concernant les non-ressortissants, notamment les employés de maison étrangers, les réfugiés, les bénéficiaires de la protection subsidiaire et autres migrants.


accès restreint accès restreint

 Accès membres

 Réinitialisation du mot de passe (expiration tous les 6 mois)

e-news e-news