Le projet ‘Education et culture de la démocratie’ ECUD (2014-2016) se proposait d’étudier, par une approche basée sur les droits de l’homme, les moyens pour renforcer l’action de l’enseignement supérieur en faveur de la culture de la démocratie dans les sociétés européennes et dans celles du Maghreb, en tant que composante essentielle de la qualité de l’enseignement supérieur.

La recherche a été focalisée sur trois aspects : 

  • Education et formation aux droits de l’homme;
  • Recherche ;
  • Fonctionnement démocratique de l’université.

La transparence, conçue en tant que droit à l’information adéquate qui permet d’assurer une éducation de qualité et une participation effective à la formation, recherche et gouvernance, a représenté un critère d’évaluation transversale aux trois aspects.