Logo GRECO
 

www.coe.int/greco

 

Facebook  Twitter  LinkedIn  Slideshare

 
  A propos du GRECO
 
  Réunions
 
  Evaluations
 
  Documents
 
  Flashes infos et communiqués de presse
 
  Dimensions de genre dans la corruption
 
  Ressources web
 
   Assemblée Parlementaire - Plateforme contre la corruption
 
   Conseil de l'Europe - Agir contre la criminalité économique - English only
 
   Plan du site
 
   Contactez-nous
 
   Accès restreint

Le Groupe dEtats contre la Corruption GRECO publie aujourdhui son Huitime rapport gnral dactivits (2007)

[Strasbourg, 08/04/2008] Le Groupe dEtats contre la Corruption GRECO publie aujourdhui son Huitime rapport gnral dactivits (2007), lequel a t prsent mercredi dernier au Comit des Ministres du Conseil de lEurope par le Prsident du GRECO, Monsieur Drago KOS (Slovnie).

Le rapport prsente de manire dtaille les activits du GRECO conduites en 2007 et ses relations de coopration avec les autres acteurs de la scne internationale.

Le GRECO offre des informations sur les Premier et Deuxime Cycles dEvaluation, ainsi que sur les premires visites et les premiers rapports adopts dans le cadre du Troisime Cycle dEvaluation, qui a t lanc en janvier 2007. Le Troisime Cycle dEvaluation porte sur deux thmes distincts, savoir les incriminations contenues dans la Convention pnale sur la corruption (STE 173), son Protocole additionnel (STE 191) et le Principe Directeur n 2 de la Rsolution (97) 24, et la transparence des partis politiques (Recommandation Rec(2003)4).

En outre, un chapitre entier du rapport est consacr au thme du pantouflage , qui repose sur les analyses issues des valuations du Deuxime Cycle, ainsi que sur un tour de table men sur le mme sujet en octobre 2007, aux fins de traiter ce sujet pineux que reprsente le passage des agents du secteur public au secteur priv.

En 2007, le GRECO a accueilli trois nouveaux tats : lItalie, Monaco et la Fdration de Russie. Le Groupe compte lheure actuelle 46 Etats membres. Le Liechtenstein et Saint Marin demeurent les seuls Etats membres du Conseil de lEurope ne pas avoir adhr encore au GRECO.