Groupe d'Etats contre la corruption (GRECO)

Flash Info - 19 juillet 2006

Le Groupe d’Etats contre la Corruption (GRECO) du Conseil de l’Europe publie son Rapport sur Chypre

Le Groupe d’Etats contre la Corruption (GRECO), le mécanisme anti-corruption du Conseil de l’Europe, publie aujourd’hui son Rapport d’Evaluation du Deuxième Cycle sur Chypre. Le rapport a été rendu public avec l’accord des autorités chypriotes.

Le Deuxième Cycle d’Evaluation du GRECO porte sur les mesures prises pour recouvrir les produits de la corruption, prévenir et lutter contre la corruption au sein de l’administration publique et prévenir l'utilisation de sociétés comme des sociétés écrans pour dissimuler la corruption.

Le GRECO adresse plusieurs recommandations à Chypre visant à améliorer sa capacité à lutter contre la corruption. Elles portent, entre autres, sur la spécialisation de la police en matière de recours à la confiscation et aux mesures provisoires en ce qui concerne les produits de la corruption, l’accès par les citoyens aux informations détenues par les autorités publiques, le mandat du Commissaire à l’administration (Médiateur), les conflits d’intérêts dans les cas où des agents publics passent dans le secteur privé et les sanctions applicables aux personnes morales reconnues coupables de corruption.

Les mesures prises par Chypre pour mettre en oeuvre ces recommandations feront l’objet d’une évaluation par le GRECO dans le cadre d’une procédure de conformité spécifique, vers le début de 2008.