Groupe d'Etats contre la corruption (GRECO)


Thorbjørn Jagland : «La corruption est la plus grande menace qui pèse sur la démocratie en Europe aujourd’hui»

Flash Info

Strasbourg, 22 janvier 2013 – Le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland, a lancé aujourd’hui un appel fervent à l’Europe pour qu’elle réaffirme son engagement collectif et individuel à protéger les droits de l'homme, la solidarité et la démocratie, tout en mettant en garde contre la corruption qui sévit sur une grande échelle et sape la confiance des citoyens dans l’Etat de droit.

S’adressant à l’Assemblée parlementaire, il a reconnu que l’Europe était en proie à un certain nombre de crises concomitantes, financière et institutionnelle notamment, ainsi qu’à une crise de confiance.

« La corruption est la plus grande menace qui pèse sur la démocratie en Europe aujourd’hui. Un nombre grandissant de citoyens sur notre continent ne croient plus à l’Etat de droit. Le Conseil de l'Europe doit agir et ce, sans attendre », a affirmé M. Jagland. Soulignant l’importance du groupe anti‑corruption du Conseil de l'Europe (GRECO), il a déclaré « J’exhorte tous les Etats membres à prendre au sérieux les recommandations des organes de suivi du Conseil de l'Europe ».

Exposant en détail sa vision de l’avenir, M. Jagland a proposé que le Conseil de l'Europe se concentre sur quatre priorités, à savoir :
- Lutter contre la corruption et aider les gouvernements à mettre en œuvre les réformes judiciaires ;
- Protéger la liberté d’expression et la liberté des médias ;
- Lutter contre l’intolérance et les discours de haine ; et
- Promouvoir la diversité et protéger les minorités.

Discours du Secrétaire Général
Vidéo du discours
Communiqué de presse