Culture, patrimoine et diversité


Evénements marquant les Journées européennes du patrimoine 2006 (Colloque)

Le vendredi 22 septembre, un colloque ayant pour thème « les valeurs du patrimoine culturel de l’Europe » a eu lieu à « Tsarskoye Selo », le Palais d’été de Catherine II la Grande.
 

Les objectifs de ce colloque étaient d’appréhender les valeurs du patrimoine culturel de l’Europe et ce qu’il apporte aux citoyens, aux pays, aux villes et villages, ainsi qu’à l’avenir de l’Europe dans le monde moderne. Il s’agissait également d’illustrer l’importance du patrimoine culturel russe comme partie intégrante du patrimoine culturel de l’Europe. La nécessité de mettre en place une coopération plus étroite entre les autorités publiques et la société civile a été soulignée et la
 « Déclaration de Tsarskoïe Selo » a été présentée à la fin du colloque, rappelant l’importance du patrimoine culturel de l’Europe et invitant à l'élaboration des programmes pour sa promotion.
 
Le colloque a été ouvert par le Ministre de la Culture et des Communications de masse de la Fédération de Russie, M. Alexander Sokolov, suivi de M. Sergey Tarasov, Vice-Gouverneur de Saint-Pétersbourg, Mme Gabriella Battaini-Dragoni, Directrice Générale - Education, Culture et Patrimoine, Jeunesse et Sport du Conseil de l’Europe, et Mme Odile Quintin, Directrice Générale pour l’Education et la Culture de la Commission européenne.
 
160 participants venant des 49 états signataires de la Convention culturelle européenne ainsi que des observateurs de l’UNESCO, ICOMOS et ICCROM, des représentants de la société civile venant de la Fédération de Russie et d’Europe ont pris part au colloque qui fut aussi l’occasion pour la Sous-Commission du patrimoine culturel de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe de se réunir.
 
M. Vladimir Sucha, Directeur de la Culture et de la Communication de la Commission européenne, et M. Daniel Thérond, Chef du Service de la Culture et du Patrimoine culturel du Conseil de l’Europe ont clos le colloque. M. Daniel Thérond a souligné l’importance de partenariats entre les acteurs du patrimoine culturel de tous les pays européens, en particulier, dans la mesure où ces derniers cherchent des solutions pour traiter du patrimoine culturel dans le contexte d’une mondialisation qui mène tous les pays européens à un état de transition.