UN sur CINQ

Messages prioritaires



Prs dUN enfant sur CINQ est victime dabus sexuels. Cet enfant a besoin daide. VOUS pouvez tre celui ou celle qui laidera.

Les violences sexuelles lgard des enfants peuvent se manifester sous de nombreuses formes : inceste, pornographie, prostitution, traite, corruption et sollicitation par le biais dInternet. La Convention de Lanzarote recense les mesures ncessaires pour empcher que cela se produise. Ces mesures doivent dornavant tre appliques.


Prs dUN enfant sur CINQ est victime dabus sexuels. Cet enfant est dtenteur dun terrible secret. VOUS pouvez tre celui ou celle qui lcoutera et laidera.

Dans la grande majorit des cas, lagresseur est quelquun que lenfant connat et en qui il a confiance. Les victimes de violences sexuelles se rfugient souvent dans le silence car, en plus davoir peur, elles sont submerges par la honte et la culpabilit. Quelques-unes de ces petites victimes sont si jeunes quelles nont aucune ide de ce qui leur arrive. Par ailleurs, bien souvent, les enfants ne savent pas vers quelle structure ou quelle personne se tourner, et nous devons tre prts les aider.


Prs dUN enfant sur CINQ est victime dabus sexuels. Ces enfants sont perdus. VOUS pouvez tre celui ou celle qui leur indiquera la bonne direction.

Les enfants victimes dabus sexuels endurent plus que lintolrable violation de leur intgrit physique : ils courent le risque de problmes de sant mentale et perdent toute confiance dans les adultes. Les enfants victimes de violences sexuelles ont droit la justice et un traitement psychologique et mdical adapt.