UN sur CINQ

La police déplore l'absence de lois pour combattre les images d'abus sexuels d’enfants en Russie


06.09.2011 - Le stockage d’images d'abus sexuels d’enfants n'est pas un crime en Russie. Les lois russes pour la protection des droits des enfants ne sont pas encore assez restrictives.

Selon les statistiques et les analyses disponibles, les Etats-Unis et la Russie sont les principaux pays de distribution et de diffusion d'images d'abus sexuels d’enfants. Les abus sexuels dans le but de produire ce type d’images implique non seulement des russes, mais de nombreux autres acteurs de la chaîne criminelle internationale, ainsi que des réseaux.

Les enfants peuvent être exploitées de plusieurs manières dans le développement de matériaux pédopornographiques et dernièrement les actions visant à mettre un terme à ceci ont été sérieusement examinées.

Pavel Astakhov, le Commissaire de la Russie pour les droits des enfants a appelé à prendre des mesures urgentes pour protéger les enfants contre les abus sexuels. Astakhov dit qu'il est important d'accélérer l'adoption d'une loi qui augmente les peines pour les crimes sexuels à l’encontre les enfants. "Jusqu'à ce que la Russie ne se dote d’une législation adéquate pour protéger les enfants contre la pédophilie et la pornographie et qu’elle n'interdise la publicité de ces faits odieux qui stimulent les attaques sexuels contre les enfants sur Internet, de tels cas se poursuivront ".

Les efforts de la Russie pour résoudre les problèmes liés à ce sujet comprennent jusqu'ici la coopération bilatérale pour l'adoption d'enfants entre la Russie et les Etats-Unis, la ratification de la Convention de l’enlèvement d'enfants et la sensibilisation sur les comportements sur Internet (initiée par la Ligue d’un internet sûr ).

Pour en savoir plus sur ce thème :
http://rt.com/politics/press/rossijskaya-gazeta/information-internet-child-distribution/en/ http://articles.cnn.com/2011-06-02/world/russia.child.porn_1_child-pornography-sexual-abuse-child-advocate?_s=PM:WORLD