17 octobre - Journée internationale pour l'éradication de la pauvreté

La stratégie du Conseil de l'Europe en matière de lutte contre la misère vise à renforcer la cohésion sociale en Europe, à prévenir et à combattre l'exclusion sociale. Le Conseil de l'Europe dispose de plusieurs instruments juridiques : la Convention européenne des droits de l'homme qui établit les droits et les libertés fondamentales, et la Charte sociale européenne qui établit des droits sociaux, notamment le droit à la protection contre la pauvreté et le droit au logement

Chaque année, le Conseil de l'Europe participe à la célébration de la Journée mondiale du refus de la misère et organise une cérémonie devant la réplique de la dalle du refus de la misère qui a été posée en 1993 sur le parvis du Palais de l'Europe, à Strasbourg.

Née de l'initiative du père Joseph Wresinski et de près de 100 000 personnes rassemblées le 17 octobre 1987 sur le Parvis du Trocadéro, à Paris, pour exprimer leur refus de la misère et appeler l'humanité à s'unir pour faire respecter les Droits de l'Homme, cette Journée est célébrée à cette date, chaque année depuis 1992.

Edition 2012 : Agir ensemble pour éradiquer la grande pauvreté en Europe

A l'occasion de la Journée internationale pour l'éradication de la pauvreté, les Présidents du Comité des Ministres, de l'Assemblée parlementaire, du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux et de la Conférence des OING ont adopté une déclaration soulignant la nécessité et l'urgence poursuivre la lutte contre la grande pauvreté. Rendue publique lors d'une conférence des OING consacrée au problème, la déclaration appelle à une action conjointe suivant une approche multidimensionnelle, structurelle, progressive et à long terme.

Textes de référence
Les répliques de la dalle du refus de la misère

25 répliques de la dalle du refus de la misère ont été posées dans des lieux hautement symboliques dans 10 pays sur 4 continents. L'une d'elles a été posée le 21 mai 1993 au pied des marches du Conseil de l'Europe à Strasbourg, à l'occasion du rassemblement européen ''Passeurs des frontières de l'exclusion'' qui a réuni 400 jeunes de 18 pays.

Liens utiles