Centre Nord-Sud : le rôle des femmes dans le Printemps arabe

« Les femmes, agentes de changement au sud de la Méditerranée » : cette conférence internationale organisée à Rome par le Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe et le Parlement italien a rassemblé des représentants des organisations internationales, de la société civile et des experts de la rive sud de la Méditerranée.

« La question de la participation est liée au principe fondamental de l'égalité entre les hommes et les femmes », a déclaré aujourd'hui la Secrétaire Générale adjointe, Maud de Boer-Buquicchio, lors de la séance d'ouverture.« Nous avons tous vu les images de ces femmes descendues dans la rue pour réclamer des changements, a-t-elle poursuivi. Mais il ne suffit pas de regarder. Nous devons démontrer au cours de ces deux jours que nous avons aussi entendu et compris leurs messages, et que nous nous tenons à leurs côtés. »

Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, la présidente du Centre Nord-Sud, Deborah Bergamini, le Président de l'APCE, Mevlüt Çavuşoğlu, le Haut-Représentant pour l'Alliance des civilisations, Jorge Sampaio, la ministre italienne de l'Egalité des chances, Mara Carfagna, et le président de la délégation parlementaire italienne auprès de l'APCE, Luigi Vitali, figurent parmi les orateurs.

La conférence se tient dans la Sala del Mappamondo du Parlement italien, dans le Palazzo Montecitorio. Pendant deux jours, les participants analyseront le rôle des femmes en tant qu'actrices du changement politique et économique dans le cadre du Printemps arabe. Une attention particulière sera portée aux médias et à la contribution qu'ils peuvent apporter pour promouvoir l'action des femmes, avec la participation de journalistes, de blogueurs, de réalisateurs et de représentants du secteur. Enfin, la militante libyenne Huda El Abdelaziz Muhamed a dessiné aujourd'hui le nouveau contexte des changements démocratiques après la chute de la dictature.