Retour

8 mars 2018: Journée internationale de la femme

Secrétaire Générale adjointe Strasbourg 8 mars 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
8 mars 2018: Journée internationale de la femme

La Secrétaire Générale adjointe, Gabriella Battaini-Dragoni, pointe le doigt, dans un message vidéo, sur les efforts qu’il est urgent d’engager afin de faire avancer les droits des femmes et l’égalité entre les sexes, efforts qui doivent reposer sur les deux piliers majeurs que sont la Convention d’Istanbul et la nouvelle Stratégie pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Ce sont elles en effet qui définiront les nouvelles normes en matière de lutte contre le sexisme et les stéréotypes – tant en milieu éducatif que sur le lieu de travail, ou encore Internet et dans les réseaux sociaux. La protection des droits des migrantes, des réfugiées et des demandeuses d’asile constituera un autre axe prioritaire.

Voir aussi :
La déclaration de Karen Ellemann, ministre de l'Egalité des chances du Danemark, au nom de la présidence du Comité des Ministres