Retour

La Roumanie devrait mieux protéger les droits des personnes handicapées

Lettre
Strasbourg 15/05/2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Roumanie devrait mieux protéger les droits des personnes handicapées

Dans une lettre adressée au Premier ministre de la Roumanie, rendue publique aujourd'hui, le Commissaire Muižnieks demande instamment aux autorités de renforcer la protection des personnes handicapées.

Le Commissaire appelle à mener des enquêtes approfondies sur les allégations concernant des violations graves des droits de l'homme, telles que les mauvais traitements de pensionnaires du centre de rétablissement et de réadaptation neuropsychiatrique de Maciuca. Il appelle aussi à prendre des mesures pour que les décès de personnes handicapées placées en institution soient signalés et donnent lieu à des enquêtes.

Au sujet de la tutelle des personnes handicapées, le Commissaire Muižnieks demande aux autorités d’adopter de nouvelles dispositions législatives visant à améliorer la représentation légale de ces personnes et de veiller à ce que ces dispositions soient effectivement appliquées. En outre, il encourage les autorités à prévoir, pour les adultes handicapés, des solutions autres que le placement en institution, à poursuivre la désinstitutionalisation des enfants handicapés et à veiller à ce que des enquêtes soient menées sur toutes les allégations d’abus sur des enfants placés en institution.