Retour

Echange de lettres avec le Premier ministre de la République tchèque sur les droits de l'homme des Roms et des personnes handicapées

Lettre
Strasbourg 04/11/2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Echange de lettres avec le Premier ministre de la République tchèque sur les droits de l'homme des Roms et des personnes handicapées

Aujourd'hui, le Commissaire Muižnieks a rendu publique une lettre adressée à M. Bohuslav Sobotka, Premier ministre de la République tchèque, dans laquelle il aborde certaines questions liées aux droits de l'homme des Roms et des personnes handicapées.

Dans sa lettre, le Commissaire recommande une nouvelle fois d’établir un mécanisme extrajudiciaire d’indemnisation des femmes roms victimes de stérilisation forcée et souligne la nécessité d’améliorer l’accès des Roms à une éducation inclusive et à un logement décent. Il appelle aussi le gouvernement à redoubler d’efforts pour combattre et éradiquer l’antitsiganisme. A cet égard, il exhorte les autorités à déplacer la porcherie construite sur le site de l’ancien camp de concentration nazi de Lety, de manière à ce que la mémoire des Roms assassinés dans le camp puisse être honorée dignement.

Enfin, tout en saluant les changements apportés récemment aux dispositions du Code civil relatives à la capacité juridique, le Commissaire Muižnieks invite la République tchèque à agir avec détermination en faveur de la désinstitutionalisation des personnes handicapées, y compris des enfants, pour leur permettre d’exercer leur droit à l’autonomie de vie et à l’inclusion dans la société.