Retour

République tchèque : la Chambre des députés devrait saisir l’occasion de rendre justice aux victimes de stérilisations forcées

Lettre
Strasbourg 29/09/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
République tchèque : la Chambre des députés devrait saisir l’occasion de rendre justice aux victimes de stérilisations forcées

Dans une lettre adressée au Président de la Chambre des députés de la République tchèque, rendue publique aujourd’hui, la Commissaire invite les parlementaires à faire en sorte que le projet de loi sur l’indemnisation des victimes de stérilisations forcées ou sous contrainte franchisse l’étape de la première lecture et qu’un mécanisme d’indemnisation équitable et adapté soit mis en place rapidement.

La Commissaire écrit que le projet de loi sur l’indemnisation des victimes de stérilisations forcées ou sous contrainte, dont beaucoup sont des femmes roms, donne aux représentants élus de la République tchèque la possibilité de réparer enfin cette injustice historique. « Ce projet de loi constitue peut-être la dernière chance de rendre justice aux victimes et il faut la saisir », ajoute-t-elle.