Retour

Le Commissaire Muižnieks intervient devant la Cour européenne des droits de l'homme dans l'affaire de Khadija Ismayilova

Intervention en qualité de tierce partie
Strasbourg 21/01/2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Khadija Ismayilova, journaliste à Radio Free Europe/Radio Liberty

Khadija Ismayilova, journaliste à Radio Free Europe/Radio Liberty

Aujourd'hui, le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Nils Muižnieks, a rendu publiques les observations écrites qu’il a soumises à la Cour européenne des droits de l'homme dans une affaire concernant Khadija Ismayilova, journaliste et défenseure des droits de l'homme. Dans ses observations, le Commissaire fait état de défaillances structurelles dans le domaine de la liberté d’expression en Azerbaïdjan, qui se traduisent notamment par le harcèlement judiciaire de ceux qui émettent des critiques et par des représailles fréquentes contre ceux qui coopèrent avec les organisations internationales pour dénoncer des violations des droits de l’homme commises dans le pays.

« Le cas de Khadija Ismayilova, que j’ai rencontrée plusieurs fois à Strasbourg et à Bakou, illustre bien les représailles auxquelles s’exposent les journalistes, les blogueurs et les défenseurs des droits de l’homme en Azerbaïdjan en raison de leurs activités. Ils sont souvent visés de manière sélective par des poursuites pénales fondées sur des accusations peu crédibles. Ce problème, qui porte atteinte aux droits de l'homme des personnes concernées, fait aussi obstacle au fonctionnement des mécanismes internationaux des droits de l’homme. » Les interventions en qualité de tierce partie constituent un outil supplémentaire dans la panoplie dont dispose le Commissaire pour soutenir la promotion et la protection des droits de l’homme. Prévues par la Convention européenne des droits de l'homme, elles sont fondées sur les activités thématiques du Commissaire et sur ses activités de suivi par pays. Les observations soumises à la Cour ne contiennent aucun commentaire sur les faits ou le bien-fondé de la requête, mais donnent à la Cour des informations objectives et impartiales sur des aspects constituant un motif de préoccupation pour le Commissaire.

Le Commissaire s’est rendu en Azerbaïdjan en novembre 2012, mai 2013 et octobre 2014.

Lire les observations écrite du Commissaire