Retour

Le Commissaire Muižnieks appelle le Parlement suédois à se montrer ambitieux dans ses projets de création d’une institution nationale des droits de l'homme

Letter
Strasbourg 30/10/2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Commissaire Muižnieks appelle le Parlement suédois à se montrer ambitieux dans ses projets de création d’une institution nationale des droits de l'homme

Dans une lettre adressée au Parlement suédois et rendue publique aujourd'hui, le Commissaire Muižnieks se réjouit des discussions menées au sein de la commission constitutionnelle en vue de la création d’une institution nationale des droits de l'homme. Il demande instamment aux parlementaires de veiller à ce que la nouvelle institution dispose de ressources suffisantes et soit indépendante et efficace, conformément aux Principes de Paris adoptés par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993.

« Les institutions nationales des droits de l'homme jouent un rôle essentiel dans la la promotion et la protection des droits de l'homme au niveau national. Pour ce faire, il faut qu’elles aient un mandat aussi étendu que possible, qu’elles soient pluralistes, indépendantes du gouvernement et dotées d’un budget suffisant, et qu’elles ne soient pas soumises à un contrôle financier qui pourrait compromettre leur indépendance », a précisé le Commissaire.