Retour

La Commissaire appelle la Belgique à ne pas recommencer à placer des enfants migrants en détention

Lettre
Strasbourg 14/06/2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Commissaire appelle la Belgique à ne pas recommencer à placer des enfants migrants en détention

La Commissaire a rendu publique aujourd'hui une lettre adressée à M. Theo Francken, secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration de la Belgique, dans laquelle elle se déclare préoccupée par la possibilité que des familles de migrants avec enfants soient détenues dans les nouvelles unités fermées construites près de l’aéroport de Bruxelles.

La Commissaire rappelle que le plein respect des droits de l’enfant suppose de ne jamais placer un enfant en détention en raison de sa situation – ou de celle de ses parents – au regard de la législation relative à l’immigration. Par conséquent, elle invite les autorités belges à redoubler d’efforts en vue de développer des alternatives à la détention pour les familles avec enfants.

« Ces 10 dernières années, la Belgique a investi dans des solutions alternatives respectueuses des droits de l'homme et elle est devenue une référence en matière de pratiques positives dans ce domaine. J’encourage vivement vos autorités à persévérer dans cette voie et à ne pas renouer avec d’anciennes pratiques de détention, qui compromettent la protection des droits de l’enfant », écrit la Commissaire.