Retour

Décision du Comité des Ministres, à l’initiative de la Présidence française : soutien à l’Appel de Christchurch

Présidence française Strasbourg 10 juillet 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Décision du Comité des Ministres, à l’initiative de la Présidence française : soutien à l’Appel de Christchurch

Ce mercredi 10 juillet, à l’initiative de la Présidence française lors de la réunion du Comité des Ministres, les États membres ont exprimé leur soutien à l’Appel à l’action de Christchurch pour supprimer les contenus terroristes et extrémistes violents en ligne, tout en rappelant les normes relatives à la liberté d’expression contenues dans la Convention européenne des Droits de l'Homme et dans la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme.

Ce soutien s’inscrit dans la lignée du Comité des Ministres, qui, en mars 2018, a adopté la Recommandation CM/Rec(2018)2 relative aux États membres sur les rôles et les responsabilités des intermédiaires d’internet. 

L’Appel de Christchurch est le fruit d’une initiative conjointe du Président de la République française, Emmanuel Macron, et de la Première Ministre de Nouvelle Zélande, Jacinda Ardern, pour agir et anticiper les menaces sur Internet.