Le Représentant spécial sera chargé :

  • de faire connaître et rendre davantage visibles les travaux de l’Organisation et les priorités de la Secrétaire Générale auprès des gouvernements, des organisations internationales pertinentes, des organisations religieuses, des États membres, des dirigeants politiques, des influenceurs et du grand public, et renforcer le dialogue du Conseil de l’Europe avec les parties prenantes mentionnées ci-dessus sur une base régulière en coopérant étroitement avec toutes les structures concernées au sein de l’Organisation ;
  • d’élaborer une action globale du Conseil de l’Europe contre les crimes de haine antisémites et anti-musulmans et les autres formes de crimes de haine en coopérant étroitement avec toutes les structures pertinentes de l’Organisation, y compris le Comité directeur sur l’anti-discrimination, la diversité et l’inclusion (CDADI) et la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) ;
  • de soumettre à la Secrétaire Générale des propositions spécifiques en vue de renforcer les services de soutien et de conseil fournis par le Conseil de l’Europe aux États membres concernant les moyens de lutter contre la haine et les crimes de haine antisémites et anti-musulmans et les autres formes de haine et de crimes de haine conformément à la Convention européenne des droits de l’homme et d’autres normes pertinentes du Conseil de l’Europe.

 

La Secrétaire Générale peut, de sa propre initiative ou sur recommandation du Représentant spécial, confier à ce dernier des missions diverses, telles que la préparation de documents de réflexion et de tribunes, ainsi que la représentation de la Secrétaire Générale dans des forums internationaux et dans le cadre du dialogue avec les autorités nationales. Le Représentant spécial pourra également être chargé de coordonner l’élaboration de documents stratégiques, y compris des propositions de mesures à prendre par le Conseil de l’Europe.

Le Représentant spécial rendra compte à la Secrétaire Générale.

 


Daniel Holtgen (54) est Directeur de la Communication du Conseil de l'Europe depuis 2010. Il a en outre été nommé, en novembre 2020, à la fonction nouvellement créée de Représentant spécial de la Secrétaire Générale sur les crimes de haine antisémites et antimusulmans et toute forme d'intolérance religieuse. Il a précédemment occupé des postes de haut niveau au sein du gouvernement allemand, notamment en qualité de porte-parole en chef du ministère de l'Intérieur, ainsi qu’à la Commission européenne en tant que conseiller de la Direction générale du voisinage et des négociations d'élargissement. Daniel a la double nationalité britannique et allemande et a obtenu un doctorat en géographie économique à l’Université de Cambridge. Il est diplômé de l’Ecole catholique de journalisme de Munich.


 Informations complémentaires