Retour

Entretien avec Sophie Elizéon, Déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH, France)

3 mai 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Entretien avec Sophie Elizéon, Déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH, France)

Le 30 avril, j’ai rencontré à Strasbourg Sophie Elizéon, nouvelle Déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT de la France, et Laurence Villette-Richard, conseillère justice et relations internationales à la DILCRAH.

A la suite de l’échange que j’ai eu avec son prédécesseur, Frédéric Potier, fin 2020, nous avons fait le point sur les travaux du Conseil de l’Europe, parmi lesquels le projet de Recommandation du Comité des Ministres relative à la transmission de la mémoire de la Shoah et à la prévention des crimes contre l’humanité et la révision de la Recommandation de politique générale de l’ECRI sur la lutte contre l’antisémitisme.

Je l’ai informée de la tenue en mars dernier d’une réunion informelle des Ambassadeurs du Comité des Ministres sur la lutte contre le discours de haine hors ligne et en ligne, à laquelle a notamment participé la Présidente de l’Union des Etudiants Juifs de France, Noémie Madar.

Mme Elizéon a indiqué que le nouveau plan d’action sur le racisme et l’antisémitisme de la DILCRAH entendait prendre en compte les nouvelles formes de racisme et d’antisémitisme, un sujet qui pourrait faire l’objet d’un évènement du Conseil de l’Europe à l’automne.

Enfin, nous avons discuté du plan d’action de l’Union européenne contre le racisme, de l’utilisation comme outil pédagogique de « la définition opérationnelle non contraignante de l’antisémitisme » de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), du lien entre discours de haine et crimes de haine, et de la législation relative au retrait des réseaux sociaux de contenus haineux.

Nous resterons en contact régulier pour poursuivre nos échanges et renforcer la coopération entre nos deux institutions.


 Flux Twitter