Back

Le Représentant spécial de la Secrétaire Générale sur les migrations et les réfugiés publie un rapport sur sa visite d’information en Bosnie-Herzégovine

Représentant spécial de la Secrétaire Générale sur les migrations et les réfugiés Strasbourg 8 juillet 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Photo credit: IOM

Photo credit: IOM

Le Représentant spécial de la Secrétaire Générale sur les migrations et les réfugiés, l’Ambassadeur Drahoslav Štefánek, a publié un rapport sur sa visite d’information en Bosnie-Herzégovine. Cette visite avait pour objectif de dresser un tableau de la situation des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile en Bosnie-Herzégovine, en mettant l’accent sur les personnes vulnérables, notamment les familles avec enfants, les enfants non accompagnés et les enfants séparés, et les femmes. Ce rapport s’intéresse en priorité aux aspects ayant un impact significatif sur le respect des droits de l’homme des migrants et des réfugiés, à savoir les conditions d’accueil, le traitement des catégories vulnérables et l’accès à l’asile.

Le Représentant spécial recommande notamment d’aider les autorités à élaborer et à mettre en œuvre une politique nationale capable de structurer et de coordonner la réponse institutionnelle du pays aux phénomènes migratoires, conformément aux obligations internationales. Il recommande également d’améliorer la fourniture des services nécessaires, notamment l’hébergement, l’approvisionnement alimentaire et le soutien dans le cadre de la prévention de la covid-19, l’hébergement adapté pour les enfants non accompagnés et les enfants séparés, et les mesures d’intervention auprès des migrants et des demandeurs d’asile - en particulier dans le canton d’Una-Sana - grâce à un soutien financier de la Banque de développement du Conseil de l’Europe, sollicité par les autorités de Bosnie-Herzégovine.

« Au moment de ma visite, les conditions de vie dans le camp de tentes militaires d’urgence de Lipa étaient épouvantables, sans compter les fortes chutes de neige. Le camp hébergeait environ 1 000 hommes célibataires, qui vivaient dans de grandes tentes militaires chauffées par des canons à air alimentés par des générateurs d’électricité. Toutefois, les besoins essentiels des occupants étaient satisfaits. Les autorités ont fait de leur mieux dans ces circonstances dramatiques et, heureusement, aucun décès ni cas grave de maladie n’a été enregistré. Pour éviter que la crise de cet hiver ne se répète, il est essentiel d’établir des bases solides pour construire une solution durable dans la région de Bihac », a déclaré le Représentant spécial Drahoslav Štefánek.

Son rapport s’appuie sur les principales conclusions et recommandations formulées dans le rapport du précédent Représentant spécial du Secrétaire Général sur les migrations et les réfugiés, qui a été publié en avril 2019.


 Press release
Le Représentant spécial de la Secrétaire Générale sur les migrations et les réfugiés publie un rapport sur sa visite d’information en Bosnie-Herzégovine


follow us follow us

       

Galleries Galleries
galleries link
Facebook Facebook
@coe on Twitter @coe on Twitter