Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul)

   


www.coe.int/conventionviolence-rome2014

 A l'abri de la peur, à l'abri de la violence

célébrant l'entrée en vigueur de la Convention d'Istanbul

Conférence internationale
 

Rome, 19 septembre 2014
Co-organisée par le Conseil de l'Europe, le Ministère des Affaires étrangères et la Chambre des députés du Parlement d'Italie

 

Historique

En partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et la Chambre des députés de l’Italie, le Conseil de l’Europe a organisé, le 19 septembre à Rome, une conférence ayant pour objet de célébrer l’entrée en vigueur de la Convention d’Istanbul et de mettre en évidence l’approche globale qu’elle applique à la lutte contre la violence à l’égard des femmes et d’encourager les Etats membres et les autres Etats ayant participé à l’élaboration de la Convention à la signer et à la ratifier.

La conférence, intitulée « A l’abri de la peur, à l’abri de la violence – célébration de l’entrée en vigueur de la Convention d’Istanbul », a insisté sur le rôle important de la Convention d’Istanbul, qui vient combler une lacune en matière de protection des femmes contre la violence fondée sur le genre, en Europe et au-delà. Une attention particulière a été accordée à la valeur ajoutée de la Convention, au rapport entre la réalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre la violence à l’égard des femmes, ainsi qu’à la reconnaissance de la violence à l’égard des femmes en tant que violation grave des droits fondamentaux. La conférence a également été l’occasion de présenter en détail les mesures que les Etats parties à la Convention devront prendre dans le domaine de la prévention, de la protection et des poursuites, et de souligner la nécessité de politiques globales en la matière. Enfin, la conférence a servi de cadre à un échange d’expériences et de savoir-faire et à l’établissement de relations entre les participants. A cette conférence étaient représentés des structures gouvernementales et des instances de décision, des parlements et des collectivités locales des Etats membres du Conseil de l’Europe et au-delà, d’autres organisations régionales et internationales, mais également des ONG, la société civile et les médias.

Déclaration commune des Ministres et Secrétaires d’Etat des Parties contractantes à la Convention d’Istanbul

A l’occasion de la Conférence, une déclaration commune a été faite par les ministres et Secrétaire d’Etat de plusieurs Parties contractantes à la Convention d’Istanbul afin de faire preuve de volonté politique dans la mise en œuvre de ses dispositions et d’appeler les autres Etats membres du Conseil de l’Europe, les Etats non membres, ainsi que l’Union européenne, à adhérer à la Convention.

Texte de la declaration


Objectifs de la Conférence

La conférence poursuit un triple objectif :  

célébrer l’entrée en vigueur de cette convention novatrice ;

mettre en évidence l’approche globale qu’elle applique à la lutte contre la violence à l’égard des femmes ;

encourager les Etats membres et les autres Etats ayant participé à l’élaboration de la Convention à la signer et à la ratifier.

 

Documents de la Conférence :

Communiqué de presse

Discours
Programme
Programme en Italien
Note Conceptuelle
Informations pratiques
Photos

Co-organisée par :

  Ministère italien des Affaires étrangères

  La Chambre des députés du Parlement italien

Contacts :

Mme Johanna Nelles

Chef d'unité
Johanna.nelles@coe.int

Mme Irida Varfi-Boehrer

Assistante administrative
irida.varfi-boehrer@coe.int