Logo GRECO
 

www.coe.int/greco

 

Facebook  Twitter  LinkedIn  Slideshare

 
  A propos du GRECO
 
  Réunions
 
  Evaluations
 
  Documents
 
  Flashes infos et communiqués de presse
 
  Dimensions de genre dans la corruption
 
  Ressources web
 
   Assemblée Parlementaire - Plateforme contre la corruption
 
   Conseil de l'Europe - Agir contre la criminalité économique - English only
 
   Plan du site
 
   Contactez-nous
 
   Accès restreint

Publication du 7me Rapport Gnral d'Activits (2006) du GRECO

Strasbourg, 14.06.2006 - Le Groupe dEtats contre la Corruption GRECO publie aujourdhui son Septime rapport gnral dactivits (2006) qui a t prsent hier au Comit des Ministres par le Prsident du GRECO, M. Drago KOS (Slovnie).

Le rapport fait tat des travaux entrepris par le GRECO en 2006 et de sa coopration avec dautres acteurs internationaux. Le GRECO prsente lavancement des travaux effectus dans le cadre des premier et deuxime cycles dvaluation ainsi que la prparation du troisime cycle qui a t lanc en janvier 2007. Le troisime cycle porte sur deux thmes distincts, savoir les incriminations prvues par la Convention pnale sur la corruption (STE N 173), son Protocole additionnel (STE N 191) et le Principe directeur 2 de la Rsolution (97) 24, et la transparence du financement des partis politiques (Recommandation Rec(2003)4).

Un chapitre entier consacr la protection des donneurs dalerte (whistleblowers), galement bas sur les valuations du deuxime cycle du GRECO, permet de fournir quelques indications intressantes aux pays qui envisagent dadopter des mesures pour amliorer la protection des personnes qui dnoncent des faits de corruption dans ladministration publique ou pour instaurer une culture de signalement.

Au cours de lanne 2006, le GRECO a t rejoint par quatre nouveaux membres : lAutriche, la Rpublique du Montngro, la Suisse et lUkraine. Avec ladhsion de la Fdration de Russie au GRECO en fvrier 2007, le groupe comprend actuellement 44 Etats membres.