Affichage de contenu web

Strasbourg, 18/04/2012 – Le Secrétaire Général s'est entretenu aujourd'hui avec sa Majesté le roi Abdullah II de Jordanie de diverses questions relevant des relations internationales dans le voisinage sud de l'Organisation et de l'éventuelle possibilité pour le Conseil de l'Europe d'œuvrer à l'instauration de la confiance dans ces pays avec les outils qui sont les siens.

Le Conseil de l'Europe est disposé à aider la Jordanie dans le processus de réforme mis en place par sa Majesté et en œuvre par le Gouvernement jordanien pour bâtir une société inclusive et démocratique. Cette aide contribuerait à donner forme en 2012 aux grandes transformations politiques et économiques requises. Les secteurs prioritaires et les actions à engager pour 2012‑2014 seront examinés prochainement , à la lumière des priorités des autorités jordaniennes. La coopération pourrait porter sur le domaine de la justice constitutionnelle et l'assistance électorale via la Commission de Venise, l'aide à la réforme du corps judiciaire, et diverses actions concernant la liberté d'expression et la liberté des médias, la participation des jeunes, l'émancipation des femmes et les droits des femmes.

Bien que le pays n'ait pas de relations statutaires avec le Conseil de l'Europe, la Jordanie participe au Réseau méditerranéen du Groupe Pompidou depuis 2010. Elle est également membre de l'Union des cours et conseils constitutionnels arabes avec laquelle la Commission de Venise a conclu un accord de coopération.

Le Secrétaire Général Jagland se rendra fin mai en Jordanie, en Palestine et en Israël.