Retour

Déclaration sur les récentes arrestations de personnes LGBTI en Azerbaïdjan

Porte-parole du Secrétaire Général Strasbourg 2 octobre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Déclaration sur les récentes arrestations de personnes LGBTI en Azerbaïdjan

Nous sommes fort préoccupés par des informations d’Azerbaïdjan faisant état de mauvais traitements infligés par la police à des personnes LGBTI. La discrimination de minorités, sexuelles ou autres, est contraire à la Convention européenne des droits de l’homme. Les personnes LGBTI ne jouissent pas de droits particuliers en vertu de la Convention ; elles ont les mêmes droits que quiconque. L’Azerbaïdjan devrait veiller à ce que ces droits soient respectés et que les mauvais traitements allégués fassent l’objet d’investigations approfondies. Nous suivons de près l’évolution de la situation.