Retour

Le Secrétaire Général Adjoint écrit à l’APES à propos de la Super ligue européenne de football

Strasbourg 21 avril 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Secrétaire Général Adjoint écrit à l’APES à propos de la Super ligue européenne de football

Concernant l’annonce récente faite par douze clubs de football d'élite européens de leur intention de lancer une Super Ligue européenne, Bjørn Berge, Secrétaire Général Adjoint du Conseil de l'Europe, a écrit une lettre au Président du comité de direction de l’Accord partiel élargi sur le sport (APES).

Bjørn Berge souligne que « les principes de solidarité, de mérite sportif, d’ouverture des compétitions, d’intégrité du sport et d’inclusion, pourraient aider les pouvoirs publics et les organisations sportives à protéger le sport contre des initiatives qui privent complètement les instances dirigeantes du sport de leur rôle fondamental de régulation ».

Contexte pour les médias

L’Accord partiel élargi sur le sport (APES) a été créé en 2007 pour relever les défis auxquels le sport doit actuellement faire face en Europe. Il sert de plateforme aux pouvoirs publics de 40 États membres, en favorisant le dialogue entre les ministres, les fédérations sportives et les ONG et en veillant au respect des valeurs éthiques et positives. Vingt-cinq organisations sportives (parmi lesquelles l’ENGSO, l’UEFA et les COE) sont partenaires de l’APES et constituent son Comité consultatif.

La Charte européenne du sport, texte de référence novateur pour l’élaboration de la politique du sport en Europe, offre des éléments normatifs d’orientation dans ce domaine depuis son adoption en 1992.

Charte européenne du sport et droits de l’homme dans le sport : résolutions adoptées par la Conférence des ministres