Retour

Le Secrétaire Général adjoint ouvre la Réunion plénière de la Convention sur la Cybercriminalité

Strasbourg 28 mai 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Secrétaire Général adjoint ouvre la Réunion plénière de la Convention sur la Cybercriminalité

« La Convention de Budapest reste l’étalon de référence de la justice pénale internationale en matière de cybercriminalité », a fait observer M. Björn Berge à l’ouverture de la Réunion plénière de la Convention sur la Cybercriminalité.

« Les criminels ont intensifié leurs activités et exploité les changements dans le mode de vie et les activités professionnelles des personnes, dans un contexte d’épreuves et de grande vulnérabilité. Les appareils, les victimes et les preuves de tels crimes sont souvent répartis sur de multiples juridictions », a souligné le Secrétaire Général adjoint.

D’où l’intérêt d’un deuxième Protocole additionnel pour renforcer la coopération face à la cybercriminalité et aux défis électroniques. « Ce Protocole permettra d’assurer des enquêtes plus efficaces et de garantir une application plus large que jamais des principes de l’état de droit dans le  cyberespace », a affirmé M. Berge.