Back

Inquiétude de la Secrétaire Générale sur le projet de dissolution de l’ONG International Memorial en Fédération de Russie

Déclaration de la Secrétaire Générale Marija Pejčinović Burić
Secrétaire Générale Strasbourg 12 novembre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Inquiétude de la Secrétaire Générale sur le projet de dissolution de l’ONG International Memorial en Fédération de Russie

La nouvelle selon laquelle le ministère public russe cherche à dissoudre International Memorial, l’une des organisations de défense des droits de l’homme les plus anciennes et les plus réputées en Russie, en vertu de la loi sur les « agents étrangers » est extrêmement regrettable. Comme le Conseil de l’Europe l’a indiqué à plusieurs reprises, cette loi stigmatise les ONG, les médias et les individus, et a eu un effet répressif sur la société civile russe ces dernières années. Malheureusement, la Fédération de Russie n’a pas donné suite aux appels répétés du Conseil de l’Europe à abroger la loi sur les « agents étrangers ».

La dissolution d’International Memorial porterait un nouveau coup dévastateur à la société civile, qui est un pilier essentiel de toute démocratie. Nous exhortons donc le ministère public russe à reconsidérer cette mesure et nous redisons prêts à aider les autorités nationales à réviser la loi sur les « agents étrangers » conformément à la Convention européenne des droits de l’homme.


European Court of Human Rights judgments in cases of human rights violations have led to the improvement of people’s lives across Council of Europe member states.


follow us follow us

       

Galleries Galleries
galleries link
Facebook Facebook
@coe on Twitter @coe on Twitter