Back

Emmanuel Macron : "C’est au Conseil de l’Europe que les fractures de notre continent peuvent être réparées"

Session de l'Assemblée parlementaire Strasbourg 1 octobre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Emmanuel Macron

Dans son allocution aujourd’hui devant l’Assemblée, le Président de la République française Emmanuel Macron a rendu hommage aux « 70 ans de luttes et de conquêtes qui sont le trésor du Conseil de l’Europe ». « Le Conseil de l’Europe a fait progresser le respect des droits fondamentaux, la démocratie et l’Etat de droit en Europe. Il a permis l’éradication presque totale de la peine de mort sur le continent européen, fait reculer la torture, permis l’adoption de textes sur la protection des enfants, sur la prévention des violences faites aux femmes. Il a donné naissance à la Convention européenne des droits de l’homme, imposant qu’une juridiction soit chargée d’en assurer le respect par les Etats avec force obligatoire de ses arrêts. Il a fait progresser les droits sociaux, garantis par la Charte sociale européenne et rendu notre continent plus démocratique par l’observation des élections, la lutte contre la corruption, la défense de la liberté d’expression », a déclaré le Président Macron.

« Nous avons forgé une architecture commune au nom de la grande fraternité européenne, avec la volonté de bâtir la ‘maison commune européenne’ », a-t-il déclaré, soulignant la nécessité de veiller à reconstruire l’unité de notre continent sur le socle de nos valeurs communes, face à la remise en cause des droits fondamentaux et « les temps de fissure » que nous vivions. « Je crois profondément que c’est au Conseil de l’Europe que les fractures de notre continent peuvent être réparées parce que c’est le lieu où la conscience européenne se construit et se débat », a-t-il ajouté.


follow us follow us

       

Galleries Galleries
galleries link
Facebook Facebook
@coe on Twitter @coe on Twitter