Enseignement supérieur et recherche


Contribution du Conseil de l’Europe au processus de Bologne en 2004

En tant que membre consultatif du groupe de suivi de Bologne le Conseil de l’Europe a contribué activement aux orientations politiques du processus et en tant que membre du groupe de travail sur le cadre des qualifications à la finalisation de ce document qui sera soumis au sommet ministériel à Bergen en 2005.

Le Conseil a également organisé ou co-organisé trois conférences dans le cadre du processus de Bologne

  • o La responsabilité publique pour l’enseignement supérieur et la recherche (septembre, Strasbourg)
  • o Nouvelle génération de documents et lois pour l’enseignement supérieur (novembre, Warszawa)
  • o Améliorer le système de reconnaissance des diplômes et périodes d’étude (décembre, Riga)

Construire un pont entre le processus de Bologne et des états de la Convention Culturelle qui n’en font pas encore – ou depuis peu – partie de ce processus constitue une mission clé du Conseil de l’Europe à cet égard. En 2004 ceci s’est concrétisé par l’organisation de plusieurs séminaires

  • o Géorgie
  • o Moldova
  • o “l’ex-République yougoslave de Macédoine” (2)
  • o Ukraine (2)
  • o Une conférence régionale sur le thème de la participation des étudiants à la gouvernance de l’enseignement supérieur pour 7 pays CEI ?

Le Conseil de l’Europe a également offert des expertises écrites concernant les rapports nationaux à soumettre pour la demande d’accession au processus de Bologne de quatre pays (Azerbaïdjan, Géorgie, Moldova, Ukraine) .