Enseignement supérieur et recherche


Le système fondé sur deux cycles

Vous trouverez ici des documents concernant la mise en place du système fondé sur deux cycles .

La Déclaration de Bologne stipule :

‘’…En affirmant notre adhésion aux principes généraux de la Déclaration de la Sorbonne, nous nous engageons à coordonner nos politiques pour atteindre, à court terme et en tout cas avant la fin de la première décennie du nouveau millénaire, les objectifs suivants, qui sont pour nous d’intérêt primordial pour la création de l’espace européen de l’enseignement supérieur et la promotion de ce système européen à l’échelon mondial :
…Adoption d’un système qui se fonde essentiellement sur deux cursus, avant et après la licence. L’accès au deuxième cursus nécessitera d’avoir achevé le premier cursus, d’une durée minimale de trois ans. Les diplômes délivrés au terme du premier cursus correspondront à un niveau de qualification approprié pour l’insertion sur le marché du travail européen. Le second cursus devrait conduire au mastaire et / ou au doctorat comme dans beaucoup de pays européens…’’

La question du système fondé sur deux cycles est reprise dans le Communiqué de Prague :

‘’…Les ministres se sont félicités que l’objectif visant à fonder l’architecture des diplômes d’enseignement supérieur sur deux cursus s’articulant au niveau de la licence ait pu être abordé et faire l'objet d'un débat. Certains pays se sont ralliés à ce type d’architecture et beaucoup d’autres l’envisagent avec grand intérêt. Il faut noter que, dans nombre de pays, la licence («bachelor degree») et le mastaire («master degree») ou des diplômes comparables, peuvent aussi bien être obtenus dans les universités que dans d’autres établissements d’enseignement supérieur. Les programmes permettant d’obtenir des diplômes peuvent et même doivent présenter des orientations différentes et des objectifs variés afin de répondre aux besoins de formation aussi bien individuels qu’académiques ou professionnels, ainsi que l’ont souligné les conclusions du séminaire d’Helsinki sur les diplômes de niveau licence (février 2001)…’’

Deux ans plus tard, le message des Ministres à Berlin précisait :

‘’…Les Ministres soulignent qu’il importe de consolider les progrès accomplis et d’améliorer la compréhension et l’acceptation de ces nouvelles qualifications en renforçant le dialogue au sein des institutions et entre les institutions et les employeurs.
Les Ministres encouragent les Etats membres à élaborer un cadre de qualifications comparables et compatibles pour leurs systèmes d’enseignement supérieur. Les cadres de qualifications devraient chercher à les décrire en termes de charge de travail, niveau, d’objectifs des apprentissages, de compétences et de profil des qualifications. Les Ministres entreprennent également l’élaboration d’un cadre global des qualifications pour l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur.
Dans de tels cadres, les diplômes devraient avoir des objectifs diversement définis. Les diplômes du premier et du deuxième cycle devraient avoir des orientations différentes et des profils variés afin de s’adapter à la diversité des besoins individuels, académiques et du marché de travail. Les diplômes du premier cycle devraient donner accès, au sens de la Convention de Lisbonne sur la reconnaissance, aux programmes du deuxième cycle. Les diplômes du deuxième cycle devraient donner accès aux études de doctorat…’’

Depuis l999, trois séminaires de Bologne officiels ont été organisés sur ce thème :

  • - le séminaire d’Helsinki sur les diplômes de niveau licence en 2001 - résultats
  • - le séminaire sur les diplômes de niveau master en 2003 - résultats
  • - le séminaire de Copenhague sur le cadre de qualificationsrecueil de textes préparatoires, rapport du Rapporteur Général, conclusions du séminaire

Pour les questions liées à ce thème, reportez vous à nos sections sur : questions de reconnaissance et « diplômes aisément lisibles et comparables », ECTS, Espace européen de la Recherche et processus de Bruges-Copenhague.

Vous trouverez également ici d’autres informations sur ce thème :

  • - un exposé de Stephen Adam sur le cadre de qualifications, présenté au séminaire de Copenhague,
  • - un document de l’Union européenne sur les « Normes de référence européennes dans l’enseignement et la formation : suite au Conseil européen de Lisbonne »,
  • - un rapport sur le projet de masters conjoint (comportant les conclusions de la conférence de l’EUA à Cluj en 2003),
  • - un rapport sur la phase 1 du projet Tuning,
  • - un rapport sur les Descripteurs de Dublin,
  • - un rapport sur l’atelier de l’Initiative commune en matière de qualité sur la « Distinction dans la dénomination des diplômes de l’enseignement supérieur et les programmes correspondants »
  • - ESIB – le document directif des Unions nationales d’ étudiants d’Europe sur la structure des diplômes (2003),
  • - ESIB – le document directif des Unions nationales d’étudiants d’Europe sur le cadre de qualifications (2001),
  • - Déclaration du groupe Cluster sur la structure Licence/master,
  • - Document de l’Initiative commune en matière de qualité sur la structure Licence / Master.