Brussels Office

   Home
  External Relations
  Who's who?
  Documents
  How to get here?
  Useful links
  Brussels links
  Mail address
  Avenue des Nerviens 85 /
  Nerviërslaan 85
  B-1040 Brussels
  Tel: +3222304170
  Fax: +3222309462
  

Follow us on   
 
All articles in the press 2011

Toutes les articles dans la presse 2011

Event / Événement

“Council of Europe in Brussels” week, 2 – 6 May 2011
Press release - 380(2011)

The 47-nation Council of Europe is holding a series of events in Brussels from 2 to 6 May 2011 to highlight the organisation’s growing presence in the city and its changing role in today’s Europe.

As well as high-level meetings between Council of Europe Secretary General Thorbjørn Jagland and senior EU officials, including Commissioner Viviane Reding, highlights will include the following:

Monday 2 May

4.30pm – Signature of a co-operation agreement with EEA and Norway Grants

Norway, Iceland and Liechtenstein are due to invest up to 1.789 billion euros in reducing economic and social disparities in the 12 newest EU member states, as well as Greece, Portugal and Spain, over the next five years.

Based on its different monitoring mechanisms and the case-law of the European Court of Human Rights, the Council of Europe has agreed to help identify priority projects in these countries and to provide expertise in areas such as improving national judicial systems and prison conditions, fighting organised crime and domestic violence, and improving conditions for the Roma population.



5pm – Official inauguration of the new Council of Europe premises in Brussels

Due to the Council of Europe’s ever-increasing level of cooperation with the EU institutions in particular – as well as the wide range of international organisations, NGOs and other partners which are also present in the Belgian capital – the Council of Europe is strengthening its Liaison Office in Brussels and has recently relocated to new premises.

The official inauguration of the new premises, at Avenue des Nerviens 85, will take place in the presence of the Secretary General of the Council of Europe, Thorbjørn Jagland.

Tuesday 3 May (World Press Freedom Day)

2.30pm – Hammarberg Media Freedom Lecture on Access to Official Documents

The Council of Europe’s Commissioner for Human Rights, Thomas Hammarberg, and the European Data Protection Supervisor, Peter Hustinx, will take part in a lecture on access to official documents given by the Swedish Parliamentary Ombudsman, Hans-Gunnar Axberger, to mark World Press Freedom Day. The lecture and commentary will be followed by a discussion with the audience.


 

Wednesday 4 May

12.30pm – Presentation of “Human rights in Europe”, the new book by the Commissioner for Human Rights

Thomas Hammarberg will make the public presentation of his new book, “Human rights in Europe: no grounds for complacency”, to human rights experts, policy makers and the general public at the Centre for European Policy Studies (CEPS) at 1 Place du Congrès in Brussels.

To register, please complete the online registration form by Monday 2nd May at: http://www.ceps.eu/event/human-rights-europe-no-grounds-complacency

Thursday 5 May

10am – Media/NGO briefing on the implementation of ECHR judgments

The Council of Europe’s decision-making body, the Committee of Ministers, is responsible for making sure that judgments from the European Court of Human Rights are properly implemented.

The latest country-by-country statistics on the execution of judgments from the Court have just been published. The Council of Europe’s Frederik Sundberg will present the latest figures and discuss some of the major issues involved with journalists, NGO representatives and other interested parties.

Friday 6 May

Eastern Partnership: Council of Europe and the EU launch €4m cooperation projects
Press release - 401(2011)

Strasbourg, 06.05.2011 - The Council of Europe and the European Union have today officially started work on a series of projects, worth €4 million over 30 months, to promote democracy, good governance and stability in Armenia, Azerbaijan, Belarus, Georgia, Moldova and Ukraine.

The aim of the cooperation projects, which will be run by the Council of Europe as part of the EU’s Eastern Partnership initiative, is to provide support to reform processes in the six countries involved and to help them move closer towards Council of Europe and EU standards in areas such as electoral standards and judicial reform, as well as fighting cybercrime and corruption.

The agreement will also provide a multilateral framework for addressing issues raised by the Council of Europe’s different monitoring and advisory bodies, including the European Court of Human Rights, and for enabling the participating countries to exchange information and best practices.

The Council of Europe’s Director of Political Advice and Cooperation, Claudia Luciani, said: “This joint endeavour in key areas of our expertise is a further demonstration of the excellent cooperation between the Council of Europe and the EU in promoting common European values across the whole continent.”

A media briefing involving representatives of both the Council of Europe and the European Union will take place at 2pm in Aquarium room 4 or 5 near the Berlaymont press centre.

 

La semaine du « Conseil de l'Europe à Bruxelles », 2 – 6 mai 2011
Communiqué de presse - 380(2011)

Le Conseil de l'Europe, qui compte 47 États membres, organise une série d'événements à Bruxelles du 2 au 6 mai 2011 pour souligner sa présence croissante dans la capitale et le nouveau rôle qu'il entend jouer dans l'Europe actuelle.

Parmi les temps forts de cette semaine, outre les rencontres à haut niveau entre le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe Thorbjørn Jagland et les hauts responsables de l'Union européenne, dont la commissaire Viviane Reding, figureront les événements suivants :

Lundi 2 mai

16 h 30 – Signature d'un accord de coopération avec l’EEE et un fonds de dotation de la Norvège

La Norvège, l'Islande et le Liechtenstein comptent investir jusqu'à 1,789 milliards EUR au cours des cinq prochaines années pour réduire les disparités économiques et sociales dans les 12 derniers États membres de l'Union européenne, ainsi qu'en Grèce, au Portugal et en Espagne.

Le Conseil de l'Europe a décidé de contribuer au recensement des projets prioritaires dans ces pays et d'offrir son expertise dans des domaines comme l'amélioration des systèmes judiciaires nationaux et des conditions de détention, la lutte contre la criminalité organisée et les violences domestiques, ainsi que l'amélioration de la situation des populations roms, en se fondant sur ses différents mécanismes de suivi et sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme.
 

17 heures – Inauguration officielle des nouveaux locaux du Conseil de l'Europe à Bruxelles

Compte tenu de sa coopération sans cesse croissante, notamment avec les institutions de l'Union européenne et avec un large éventail d'organisations internationales, d’ONG et d'autres partenaires également présents dans la capitale belge, le Conseil de l'Europe renforce son bureau de liaison à Bruxelles et s’est récemment installé dans de nouveaux locaux.

L'inauguration officielle des nouveaux locaux, situés 85, Avenue des Nerviens, aura lieu en présence du Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland.

Mardi 3 mai (Journée mondiale de la liberté de la presse)

14 h 30 – M. Hammarberg à la conférence liberté des médias sur l'accès aux documents officiels

Le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Thomas Hammarberg, et le contrôleur européen à la protection des données, Peter Hustinx, prendront part à une conférence sur l'accès aux documents officiels donnée par le médiateur parlementaire suédois, Hans-Gunnar Axberger, à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Un débat aura lieu avec le public à l'issue de la conférence et des observations formulées.
 

Mercredi 4 mai

12 h 30 – Présentation du nouvel ouvrage du Commissaire aux droits de l'homme, « Les droits de l'homme en Europe »

Thomas Hammarberg présentera à des experts des droits de l'homme, à des responsables politiques et au grand public son nouvel ouvrage, « Human rights in Europe: no grounds for complacency », au Centre d'études politiques européennes (Centre for European Policy Studies – CEPS) 1, Place du Congrès à Bruxelles.

Pour vous inscrire, veuillez remplir le formulaire d'inscription en ligne avant lundi 2 mai sur : http://www.ceps.eu/event/human-rights-europe-no-grounds-complacency

Jeudi 5 mai

10 heures – Réunion d'information médias/ONG sur l'exécution des arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme

L'organe décisionnel du Conseil de l'Europe, le Comité des Ministres, est chargé de veiller à la bonne exécution des arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme.

Les dernières statistiques disponibles par État sur l'exécution des arrêts de la Cour viennent d'être publiées. Le responsable du Service de l’exécution des arrêts de la Cour du Conseil de l'Europe, Frederik Sundberg, présentera les derniers chiffres et examinera certaines des principales questions soulevées par l'exécution des arrêts avec les journalistes, les représentants des ONG et les autres parties concernées.

Vendredi 6 mai

Lancement d’un nouvel accord de partenariat oriental entre le Conseil de l’Europe et l’UE : 4 millions d’euros de projets de coopération
Communiqué de presse - 401(2011)

Strasbourg, 06.05.2011 - Le Conseil de l’Europe et l’Union européenne ont commencé aujourd’hui à travailler officiellement sur une série de projets d’un montant de 4 millions d’euros sur 30 mois destinés à promouvoir la démocratie, la bonne gouvernance et la stabilité en Arménie, en Azerbaïdjan, au Bélarus, en Géorgie, en Moldova et en Ukraine.

La vocation des projets de coopération, qui seront conduits par le Conseil de l’Europe dans le cadre de l’initiative de Partenariat oriental de l’UE, est d’accompagner les six pays concernés dans leurs processus de réforme en les aidant à se rapprocher des normes du Conseil de l’Europe et de l’UE dans leurs processus électoraux et leurs systèmes judiciaires, et de lutter contre la cybercriminalité et la corruption.

L’accord conclu fournira par ailleurs un cadre multilatéral pour aborder les questions soulevées par les différents organes consultatifs et de suivi du Conseil de l’Europe, dont la Cour européenne des droits de l’homme, et pour permettre aux pays participants d’échanger des informations et des bonnes pratiques.

La Directrice du Conseil politique et de la programmation du Conseil de l’Europe, Claudia Luciani, a déclaré : « Cette entreprise commune dans nos domaines de compétence clés est une preuve supplémentaire de l’excellente coopération entre le Conseil de l’Europe et l’UE dans la promotion des valeurs européennes communes sur l’ensemble du continent. »

Une réunion d’information à l’intention des médias, en présence de représentants du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne, se tiendra à 14h00 en salle Aquarium 4 ou 5, à proximité de la salle de Presse du Berlaymont

 


Eminent Persons Group meets in Brussels

The Group of Eminent Persons of the Council of Europe, chaired by Joschka Fischer, met in Brussels on 17-18 March. The discussions focused on the role of institutions, at local, national or European levels, in shaping the way we live together in Europe's culturally diverse societies.

The Group held exchanges of views with Cecilia Malmström, European Commissioner for Home Affairs, with Keith Whitmore, President of the Congress of Local and Regional Authorities of the Council of Europe and with Ilze Brands Kehris, Director of the Office of the High Commissioner on National Minorities of the OSCE.

More information on Eminent Persons Group

Réunion à Bruxelles du Groupe d’éminentes personnalités

Le Groupe d’éminentes personnalités du Conseil de l’Europe, présidé par Joschka Fischer, s’est réuni à Bruxelles les 17 et 18 mars. Les discussions ont porté sur le rôle joué par les institutions, aux niveaux local, national ou européen, pour donner forme au vivre ensemble dans les sociétés culturellement plurielles de l’Europe.

Le Groupe a eu des échanges de vues avec Cecilia Malmström, commissaire européenne aux affaires intérieures, Keith Whitmore, Président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, et Ilze Brands Kehris, directrice du Haut Commissariat pour les minorités nationales de l’OSCE.

Plus d’informations sur le Groupe d’éminentes personnalités


PACE committee hearing puts spotlight on EU migration and asylum policy
Press release - 205(2011)

Strasbourg, 11.03.2011 – The EU’s migration and asylum policy will come under the spotlight, in particular the human rights implications, at a hearing of the Parliamentary Assembly of the Council of Europe (PACE) in Brussels on Wednesday 16th March, entitled “Beyond Stockholm: implications for migrants and asylum seekers in Council of Europe member states”.

The hearing, organised by PACE’s Committee on Migration, Refugees and Population, will look at issues such as the repercussions for the EU’s Dublin system of a recent ruling by the European Court of Human Rights that returning asylum seekers to Greece is a violation of their rights because of detention and living conditions there (M.S.S. vs. Greece and Belgium).

Other issues to be discussed include whether all EU states should share some responsibility for handling migrants and asylum seekers entering countries on its borders, as well as the existing treatment of irregular migrants, unaccompanied minors and returnees.

In addition to parliamentarians from several European countries, participants include officials dealing with migration at the European Commission and the EU’s Hungarian Presidency, as well as the Chair of the European Parliament’s Committee on Civil Liberties, Justice and Home Affairs, which deals with migration and asylum issues.

A similar hearing a day earlier will look at the topic: “Undocumented migrant children in an irregular situation: a real cause for concern”.

Audition d’une commission de l’APCE : point fort sur les politiques d’immigration et d'asile de l'Union européenne
Communiqué de presse - 205(2011)

Strasbourg, 11.03.2011 – Les politiques d'immigration et d'asile de l'UE, et en particulier, leurs conséquences en matière de droits de l'homme, seront les points forts d'une audition de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) intitulée « Après Stockholm : conséquences pour les migrants et les demandeurs d’asile dans les Etats membres du Conseil de l'Europe » ; elle aura lieu à Bruxelles le mercredi 16 mars.

Cette audition, organisée par la Commission des migrations, des réfugiés et de la population de l'APCE, se penchera sur les répercussions d’un récent arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme sur le système de Dublin de l'UE. Selon cet arrêt, le renvoi de demandeurs d'asile en Grèce constitue une violation de leurs droits en raison des conditions de détention dans ce pays (M.S.S. c. Grèce et Belgique).

Parmi les autres sujets à débattre, on peut citer la question de savoir si tous les Etats de l'UE doivent se partager la responsabilité du traitement des migrants et des demandeurs d'asile qui pénètrent sur le territoire européen, ainsi que le traitement actuel des migrants irréguliers, des mineurs non accompagnés et des rapatriés.

Parmi les participants figurent, outre les parlementaires de plusieurs pays d'Europe, des fonctionnaires chargés des migrations à la Commission européenne, la Présidence hongroise de l'UE, ainsi que le Président de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen, qui est chargée des questions de migration et d'asile.

Une audition similaire se tiendra la veille étudiera le thème : « Les enfants migrants sans papiers en situation irrégulière : une réelle cause d’inquiétude ».


High Level Meeting Council of Europe – European Union
Brussels, 4 March 2011

Secretary General of the Council of Europe Thorbjørn Jagland and the Chairman of the Committee of Ministers of the Council of Europe, Turkish Foreign Minister Ahmet Davutoğlu, met today in Brussels with EU Vice-President and High Representative Catherine Ashton.

The meeting focused on recent developments in the Southern Mediterranean, including Tunisia and Morocco. Minister Davutoğlu and the Secretary General, who recently conducted a joint visit to Tunisia, underlined the need for increased coordination of the efforts made by the international community. “I very much welcome the new initiative taken by the UN Secretary General Ban Ki-moon, to take the lead in ensuring effective coordination of the international community’s response to recent developments in the Southern Mediterranean,” said Secretary General Jagland.

Ashton, Davutoğlu and Jagland also exchanged views on the current situation in Moldova, Belarus, Bosnia and Herzegovina and Kosovo[1].

They underlined that the persistence of political and institutional instability and ethnic tensions in the Western Balkans clearly calls for continuous and long term cooperation between the EU and CoE , in order to assist countries in the region to consolidate their democratic institutions and find solutions to all outstanding questions in line with European values and standards.

There was a general appreciation of the very positive developments in the contacts and co-operation between the Council of Europe and the European Union.

We hope to continue the dialogue with High Representative Ashton at the CoE Ministerial in Istanbul on May 11,” concluded Foreign Minister Davutoğlu.

[1] All reference to Kosovo, whether the territory, institutions or population, in this text shall be understood in full compliance with United Nations Security Council Resolution 1244 and without prejudice to the status of Kosovo.

Réunion à haut niveau Conseil de l'Europe-Union européenne
Bruxelles, 4 mars 2011

Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe Thorbjørn Jagland et le Président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe et ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu ont rencontré aujourd’hui à Bruxelles la Vice-présidente et Haute Représentante de l’Union européenne Catherine Ashton.

Cette réunion a porté sur les récents développements dans le Sud méditerranéen, notamment en Tunisie et au Maroc. Le ministre Davutoğlu et le Secrétaire Général, qui se sont récemment rendus en Tunisie, ont souligné la nécessité de renforcer la coordination des efforts déployés par la communauté internationale. « Je me félicite vivement de la nouvelle initiative prise par le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon de prendre la direction des opérations pour assurer une coordination effective de la réponse de la communauté internationale aux récents développements de la situation dans le Sud méditerranéen » a déclaré le Secrétaire Général Jagland.

Mme Ashton, M. Davutoğlu et M. Jagland se sont également entretenus de la situation actuelle en Moldova, au Bélarus, en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo[1].

Ils ont souligné que la persistance de l’instabilité politique et institutionnelle et des tensions ethniques dans les Balkans occidentaux appelle clairement une coopération continue et sur le long terme entre l’Union et le Conseil de l’Europe afin d’aider les pays de la région à consolider leurs institutions démocratiques et à trouver des solutions à tous les problèmes en suspens dans l’esprit des valeurs et principes défendus par l'Europe.

Toutes les parties se sont félicitées de l’évolution très positive des contacts et de la coopération entre le Conseil de l’Europe et l’Union européenne.

« Nous espérons poursuivre le dialogue avec la Haut Représentante de l’Union lors de la conférence ministérielle du Conseil de l’Europe à Istanbul, le 11 mai » a conclu le ministre Davutoğlu.

[1] Toute référence au Kosovo dans le présent document, qu’il s’agisse de son territoire, de ses institutions ou de sa population, doit être interprétée conformément à la Résolution 1244 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, sous réserve du statut final du Kosovo.


Secretary General Jagland meets President Barroso
[02/03/2011]

Secretary General Thorbjørn Jagland met José Manuel Barroso, President of the European Commission, on 28 February in Brussels, where they assessed the way forward for the co-operation between the Council of Europe and the European Union. They expressed their satisfaction with current positive developments, valuable contacts and cooperative processes between the two organisations, including between the European Parliament and the Parliamentary Assembly.

While noting that the negotiations on the accession of the European Union to the European Convention on Human Rights are moving forward according to schedule, both President Barroso and Secretary General Jagland emphasised the importance of this process which would help build a strong system of human rights' protection in Europe.

They also stressed their shared objective of strengthening democratic stability throughout Europe and beyond. The benchmarking role of the Council of Europe in the EU Enlargement and Neighbourhood policies has been further illustrated in the context of the EU Eastern Partnership project, which offers member countries concrete support for democratic reform processes and better implementation of undertaken commitments.

Recent events in Tunisia, Egypt and Libya were also discussed, and both politicans underlined that support for democracy, promotion of human rights and the rule of law would be crucial to secure positive developments.

EU accession to the European Convention on Human Rights

Eastern Partnership

Conference ''Shared social responsibility'', Brussels, 1 March

Le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland rencontre le Président Barroso

Le Secrétaire Général, Thorbjørn Jagland, et le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, se sont rencontrés le 28 février à Bruxelles pour réfléchir à l’avenir de la coopération entre le Conseil de l’Europe et l’Union européenne. Ils se sont félicités des développements positifs en cours ainsi que des relations fructueuses et des processus de coopération établis entre les deux organisations, y compris entre le Parlement européen et l’Assemblée parlementaire.

Notant que les négociations d’adhésion de l’Union européenne à la Convention européenne des droits de l’homme progressent conformément au calendrier, MM. Barroso et Jagland ont insisté sur l’importance de ce processus, qui contribuera à la mise en place d’un système solide de protection des droits de l’homme en Europe.

Ils ont également souligné que l’un de leurs objectifs communs était le renforcement de la stabilité démocratique dans l’ensemble de l’Europe et au-delà. Le rôle de référence du Conseil de l’Europe dans les politiques d’élargissement et de voisinage de l’Union européenne est une nouvelle fois mis en évidence dans le contexte du projet de partenariat oriental de l’UE, qui offre aux pays membres un soutien concret pour mener leurs réformes démocratiques et mettre en œuvre les engagements pris.

Les deux responsables politiques ont également évoqué les récents événements en Tunisie, en Egypte et en Libye, soulignant que l’apport d’un soutien en matière de démocratie, de droits de l’homme et d’état de droit serait essentiel pour que la situation évolue dans un sens positif.

Adhésion de l’Union européenne à la Convention européenne des droits de l'homme

Partenariat Oriental

Conférence ''Responsabilité sociale partagée'', Bruxelles, 1er mars


Council of Europe Commissioner for Human Rights publishes Issue Paper on ethical journalism and human rights
Press release - 165(2011)

Strasbourg, 28.02.2011 – “States have a duty to protect the independence, freedom and diversity of the media. At the same time, the public expects journalists to report in a professional and ethical manner, to minimise harm and to act in the public interest”, said the Council of Europe Commissioner for Human Rights, Thomas Hammarberg, announcing the publication on March 1 of an Issue Paper on Ethical Journalism and Human Rights.

Many of the challenges which impinge on media freedom come from outside the profession. It still happens that journalists are beaten up or even killed in Europe. Many cannot act according to their conscience because they are threatened or punished for exposing human rights violations, abuse of power or corruption.

However, there are also challenges which arise from within the profession. “In some cases, unprofessional journalism has besmirched the profession’s credibility and fed arguments in favour of more stringent control over freedom of expression. It is therefore crucial to promote measures to foster ethical journalism and reinforce media professionalism and credibility.”

The focus of the Issue Paper is the close link between codes of ethics of journalism and human rights standards; the changes that have occurred through digital media and new forms of communication; the number of major legal restraints on journalism; current state practice and the development of relevant human rights law; and major practical means by which ethical journalism can be established, such as peer-agreed codes of conduct for journalists and self-regulation mechanisms.

The Issue Paper will be presented during a lecture on “ethical journalism and human rights” which be given by Aidan White, Secretary General of the International Federation of Journalists, with the participation of Commissioner Hammarberg and Jean-Marie Cavada, Member of the European Parliament and President of Media Intergroup. The lecture will be held at the European Parliament (Room 6Q2) in Brussels on 1 March from 1 to 3 pm.

Le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe publie un document thématique sur la déontologie du journalisme et les droits de l'homme
Communiqué de presse - 165(2011)

Strasbourg, 28.02.2011 – « Les Etats membres ont le devoir de protéger l’indépendance, la liberté et la diversité des médias. De son côté, le public attend des journalistes qu’ils l’informent de manière professionnelle et éthique, qu’ils limitent les préjudices et qu’ils agissent dans l’intérêt général », a déclaré le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Thomas Hammarberg, en annonçant la publication, le 1er mars, d’un document thématique sur la déontologie du journalisme et les droits de l'homme.

Nombre des atteintes portées à la liberté des médias proviennent d’éléments extérieurs à la profession. En effet, il arrive encore, en Europe, que des journalistes soient passés à tabac, voire tués. Beaucoup ne peuvent pas faire ce que leur dicte leur conscience, car ils subissent des menaces ou des sanctions s’ils dénoncent des violations des droits de l'homme, des abus de pouvoir ou des affaires de corruption.

Cela dit, le danger vient parfois aussi de l'intérieur de la profession. « Dans certains cas, des pratiques peu professionnelles ont entamé la crédibilité de la profession et donné raison aux partisans d’un contrôle plus strict de la liberté d’expression. Il est donc essentiel de promouvoir des mesures qui encouragent un journalisme éthique et renforcent le professionnalisme et la crédibilité des médias. »

Le document thématique traite plusieurs aspects de la question : le lien étroit entre codes de déontologie des journalistes et normes des droits de l'homme ; les changements apportés par les médias numériques et les nouvelles formes de communication ; le nombre des restrictions majeures que la loi impose aux journalistes ; la pratique actuelle des Etats et le développement de la législation pertinente relative aux droits de l'homme ; enfin, les principaux moyens concrets d’instaurer un journalisme éthique, tels que des codes de conduite acceptés par la profession et des mécanismes d’autorégulation.

Le document thématique sera présenté lors d’une conférence sur la déontologie du journalisme et les droits de l'homme, qui sera donnée par Aidan White, Secrétaire Général de la Fédération internationale des journalistes, avec la participation du Commissaire Hammarberg et de Jean-Marie Cavada, député européen et président de l’intergroupe « Média » du Parlement européen. La conférence aura lieu au Parlement européen (salle 6Q2) à Bruxelles le 1er mars, de 13 à 15 heures.


Conference posterShared social responsibility: key factors in creating vision and rebuilding confidence in future

“Europe has one common identity, the one enshrined in the European Convention of Human Rights, which remains a fundamental cornerstone of Europe, forming our democracy, developing our societies”, said Thorbjørn Jagland on 1 March in Brussels at conference “Shared social responsibility”, in which he participated alongside José Manuel Barroso, President of the European Commission. Secretary General stressed that democracy and protection of human rights are the basis for sustainable social justice, economic prosperity and peace, and highlighted the importance of the joint effort of the Council of Europe and the EU.

The conference aimed to give a thoroughly European focus to reflection on the question of responsibilities in forging the future of designs for democracy, social justice, poverty alleviation, sustainability and communal living.

- Speech by Thorbjørn Jagland
- Speech by José Manuel Barroso
- More information on the conference

Conference posterResponsabilité sociale partagée : les clés d’un dessein porteur et de la confiance dans l’avenir

« L’Europe a une identité commune, celle qui est consacrée par la Convention européenne des droits de l’homme. Cette dernière reste l’un des fondements de l’Europe ; elle donne forme à notre démocratie et guide le développement de nos sociétés » a déclaré Thorbjørn Jagland le 1 mars à Bruxelles, lors de la conférence sur la responsabilité sociale partagée, à laquelle il a participé en compagnie de José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne. Le Secrétaire Général, soulignant l’importance des efforts conjoints du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne, a réaffirmé que la démocratie et la protection des droits de l’homme sont la base d’une justice sociale, d’une prospérité économique et d’une paix durables.

L'objectif de la conférence est de porter au cœur de l’Europe la réflexion sur la question des responsabilités pour forger l’avenir des projets démocratiques, de justice sociale, de lutte contre la pauvreté, de durabilité, de vie ensemble.

- Discours de Thorbjørn Jagland
- Discours de José Manuel Barroso
- Plus d'information sur la conférence


Human rights at local level: main theme of European Local Democracy Week 2011
Press release - 126(2011)

Strasbourg, 11.02.2011 - In order to consolidate links between citizens and their local elected representatives and to strengthen the process of participation in local public life, the local and regional communities of the Council of Europe's 47 member states are invited to hold a variety of events and activities in the context of European Local Democracy Week (ELDW). The Week takes place in October each year throughout Europe, on a theme of major importance to local authorities.

On the occasion of the annual co-ordination meeting held in Brussels (Belgium) on 8 February 2011, it was decided to make "Human rights at local level" the main theme for the 2011 Week.

The local dimension of human rights, which is a focal point of Congress priorities for 2011-2012, will thus be the theme running through this year's Week. "Realisation of these rights is undeniably a priority, if we want to promote more inclusive communities and to ensure social cohesion and good local governance. The holding of ELDW also plays its part in achieving the fundamental objectives of the Council of Europe and its Congress of Local and Regional Authorities", said John Warmisham (United Kingdom, SOC), a member of the Congress and the new political co-ordinator for ELDW.

The conditions for taking part in ELDW and full information for participants are available from www.coe.int/demoweek. Suggestions as to how authorities can reflect the human rights theme will also be available from the site from March 2011 onwards.

When European Local Democracy Week 2010 took place, over 130 local authorities took up the invitation. In 2011, the Congress would like to expand this participation still further and involve the greatest possible number of local and regional authorities from the 47 member states.

Les droits de l’homme au niveau local : thème central de l’édition 2011 de la Semaine européenne de la démocratie locale
Communiqué de presse - 126(2011)

Strasbourg, 11.02.2011 - Pour consolider les liens entre les citoyens et leurs élus locaux et renforcer le processus de participation à la vie publique locale, les collectivités territoriales des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe sont invitées à organiser divers événements et activités dans le cadre de la Semaine européenne de la démocratie locale (SEDL). Celle-ci se tient chaque année dans toute l’Europe, au mois d’octobre, autour d’une thématique clé pour les collectivités.

A l’occasion de la réunion de coordination annuelle qui s’est tenue le 8 février 2011 à Bruxelles (Belgique), la question des « droits de l’homme au niveau local» a été retenue comme thème central de l’édition 2011 de la Semaine.

La dimension locale des droits de l’homme, qui figure au cœur des priorités du Congrès pour 2011-2012, constituera ainsi le fil conducteur de cette nouvelle édition. « La mise en œuvre de ces droits est incontestablement une priorité, si nous voulons promouvoir des communautés plus inclusives, et assurer la cohésion sociale et une bonne gouvernance locale. L’initiative de la SEDL participe ainsi à la réalisation des objectifs fondamentaux du Conseil de l’Europe et de son Congrès des pouvoirs locaux et régionaux», a déclaré John Warmisham (Royaume-Uni, SOC), membre du Congrès et nouveau coordinateur politique de la SEDL.

Les conditions de participation à la SEDL et toutes les informations utiles sont disponibles sur le site www.coe.int/demoweek/fr. Des propositions d’initiatives permettant de décliner dans les collectivités le thème des droits de l’homme seront également accessibles sur ce site à partir du mois de mars 2011.

Lors de l’édition 2010 de la Semaine européenne de la démocratie locale, plus de 130 municipalités ont répondu à l’appel. En 2011, le Congrès souhaite élargir encore cette participation en mobilisant le plus grand nombre de collectivités des 47 pays membres.


Link to articles in the press 2010 / Lien vers les articles dans la presse 2010


Link to articles in the press 2009 / Lien vers les articles dans la presse 2009