Accueil

 

En bref

Stratégie pour l’égalité entre les femmes et les hommes

Objectifs Stratégiques

Le programme pour l'égalité entre les femmes et les hommes

Evénements

Egalité entre les femmes et les hommes

Actualités

Rapport annuel sur la mise en œuvre de la Stratégie du CdE pour l’égalité entre les femmes et les hommes en 2015

[04.02.2016] Le Conseil de l’Europe vient de publier le rapport annuel 2015 consacré à sa Stratégie pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017, qui constitue un cadre d’orientation destiné à guider la politique mise en œuvre pour parvenir à l’égalité de genre dans les 47 Etats membres. Les actions menées en 2015 ont illustré le rôle de chef de file que joue le Conseil de l’Europe en la matière, grâce aux normes progressistes qu’il défend et aux bonnes pratiques qu’il partage. Les efforts qui ont été engagés en s’appuyant sur cette stratégie ont amené de nombreux Etats membres à mettre des mesures en place et à modifier leur législation; dix-huit d’entre eux ont ainsi remanié en profondeur leurs textes de loi afin de se conformer aux normes du Conseil de l’Europe relatives à l’égalité de genre, notamment pour ce qui concerne les violences faites aux femmes. Des projets ciblés de coopération ont aussi permis aux autorités nationales de se doter de normes et outils adaptés, et d’acquérir les compétences requises pour les appliquer.

Le Conseil de l’Europe, qui dispose d’un cadre normatif solide sur ces questions et entretient des liens de coopération, des partenariats et des synergies avec les autorités des Etats membres ainsi qu’avec la société civile et d’autres organisations intergouvernementales, entend en tirer parti et poursuivre ses efforts pour faire de l’égalité de genre une réalité en Europe et dans le monde Lien au rapport


Séminaire du Conseil de l’Europe “Combattre le discours de haine sexiste”

[03.02.2016] L’Unité Egalité de genre du Conseil de l’Europe et la campagne du Mouvement contre le discours de haine ont organisé conjointement le séminaire « Combattre le discours de haine sexiste » (disponible seulement en anglais) du 10 au 12 février 2016 au Centre européen de la Jeunesse à Strasbourg. Le séminaire réunira des militant-e-s de la jeunesse et des droits humains, des organisations qui travaillent pour les droits de femmes, des chercheuses et chercheurs ainsi que des décideur-e-s, afin de mieux comprendre le discours de haine sexiste et de trouver des réponses appropriées. Les participant-e-s prépareront la Journée européenne d’action contre le discours de haine sexiste prévue pour la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2016. Lien vers le programme.


Le Président de la GEC prend la parole à un atelier sur la « conception des systèmes électoraux et participation accrue des femmes en politique », en Ukraine

[03.02.2016] Le Président de la Commission pour l'égalité de genre, M. Sergiy Kyslytsya, a parlé aujourd'hui à un «atelier de genre» organisé par la Fondation internationale pour les systèmes électoraux, avec le plein appui du Conseil de l'Europe et en coopération avec la Verkhovna Rada d'Ukraine. Cette activité fait partie d'une réflexion globale sur la réforme du système électoral en Ukraine, menée dans le cadre de la "Semaine du système électoral" qui a lieu à Kiev du 2 au 4 février. Pour en savoir plus.


La Serbie lance son premier indice d’égalité de genre

[03.02.2016] Le 2 février 2016, la Serbie a lancé les résultats de son premier indice d’égalité de genre, devenant ainsi le premier pays non membre de l’Union européenne à produire une évaluation du degré d’égalité entre les femmes et les hommes dans une série de domaine et en utilisant un large éventail d’indicateurs. Premier rapport de indice d’égalité de genre pour la Serbie pour 2016 (anglais uniquement) L’indice d’égalité de genre 2015 est un instrument de mesure de l’Union européenne, sur l’égalité de genre avec une échelle allant de 1 (inégalité complète) à 100 (égalité complète) dans six domaines : le travail, l’argent, le savoir, le temps, le pouvoir et la santé, les inégalités croisées et la violence. Le score de la Serbie se situe à 40.6 points sur 100, la moyenne pour les pays de l’UE se situe à 52,9 points, encore très loin de l’égalité.


Les défenseuses des droits humains mettent en lumière de nouveaux défis pour les droits des femmes

[29.01.2016] Le bureau du Commissaire aux droits humains du Conseil de l’Europe a publié un rapport sur la table ronde organisée en juillet 2015 avec des défenseuses des droits humains originaires de plus de 20 pays. Le rapport (disponible en anglais uniquement) porte sur des thèmes étroitement liés à la Stratégie pour l'égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l'Europe 2014-2017, y compris la violence contre les femmes, l'accès à la justice, et la discrimination fondée sur le genre et les stéréotypes dans le système éducatif. Les participantes ont signalé les menaces claires pour les droits des femmes, en partie liées à la résurgence de tendances ultra-conservatrices dans plusieurs pays européens. Les défenseuses des droits humains ont souligné que les soi-disant “valeurs traditionnelles » que certaines personnes disent vouloir protéger sont en fait basées sur une structure patriarcale de la société qui perpétue la discrimination contre les femmes.

En outre, les participantes ont identifié une intensification préoccupante du discours de haine sexiste contre les femmes, y compris en ligne, dans de nombreux pays européens, comme une forme spécifique de violence contre les femmes qui nécessite une attention accrue. Cette forme de discours de haine, qui cible des femmes politiques, des femmes journalistes et des défenseuses des droits humains, mais aussi des femmes ordinaires au travail, dans l’espace public et à l'école, sera le thème d'un séminaire organisé par le Mouvement contre le discours de haine du Conseil de l'Europe en coopération avec l’unité de l'Egalité de genre, qui aura lieu les 10-12 février 2016 à Strasbourg.


Nouvelle publication: document sur l'article 17 de la Convention d'Istanbul

[25.01.2016] L’unité Egalité de genre vient de publier un document sur l'article 17 de la Convention d'Istanbul - Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de la violence à l’égard des femmes et de la violence domestique. Ceci est le dernier document de la série sur la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique.

Ce document, ainsi que les trois précédents, peuvent être consultés sur le site web de l'égalité de genre dans la section La violence à l'égard des femmes. Si vous souhaitez recevoir des exemplaires imprimés de ce document, veuillez nous contacter à gender.equality@coe.int.

Film of Conference "Towards Guaranteeing Equal Access of Women to Justice"

[21.01.2016] L’Unité de l’égalité de genre est heureuse de mettre à disposition un court métrage de la Conférence « Pour garantir l’égalité d’accès à la justice des femmes », tenue les 15-16 octobre 2015 à Berne (Suisse). La vidéo comprend de brèves interventions des orateurs et des participants.


Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l'Europe

[21.01.2016] Le Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l'Europe est disponible. Les définitions comprises dans ce glossaire ont été rédigées sous la direction de la Commission pour l'égalité de genre, et sont axées sur les domaines d’activités du Conseil de l’Europe relatifs aux objectifs de la Stratégie du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017.


Lancement du suivi du Conseil de l’Europe sur la participation des femmes et des hommes à la prise de décision politique et publique

Online Questionnaire15.01.2016 - Un questionnaire en ligne prépare par la Commission pour l’égalité de genre et adressé aux Etats membres a été lancé dans le cadre du 3e cycle de suivi de la mise en œuvre de la Recommandation du Comité de Ministres Rec(2003)3 sur la participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision politique et publique. Les 47 Etats membres du Conseil de l’Europe ont six mois pour fournir les données sur la représentation des femmes et des hommes à la prise de décision dans les domaines législatif, exécutif, judiciaire et diplomatique dans leur pays respectif. Un rapport analysant les résultats de cet exercice de suivi sera publié ultérieurement.


Les hommes continuent de dominer la prise de décision dans l'UE - Les stéréotypes de genre et l’absence d'engagement sont les plus grands défis, selon un nouveau rapport EIGE

09/12/2015 L'Institut européen pour l'égalité entre les femmes et les hommes (EIGE) a publié une nouvelle étude 'L’égalité entre les femmes et les hommes dans le pouvoir et la prise de décision’ (anglais uniquement) qui montre que si les femmes occupent un tiers des rôles de premier plan en politique dans l'Union européenne, leur représentation est bien plus faible dans la prise de décision économique et sociale.

Le rapport conclut que la sous-représentation des femmes est le résultat de la persistance de rôles de genre masculins dominants et de stéréotypes sexistes qui mènent à des procédures de recrutement et de promotion qui désavantagent les femmes. La sensibilisation et les quotas légaux ou volontaires sont des outils essentiels pour promouvoir une égalité réelle dans les postes de haut niveau. 

Assurer une participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision politique et publique, y compris par la mise en œuvre de la Recommandation du Conseil de l'Europe (2003) 3 sur la participation équilibrée des femmes et des hommes dans la prise de décision politique et publique, ainsi que la lutte contre les stéréotypes de genre et le sexisme sont deux des cinq objectifs stratégiques d la Stratégie du Conseil de l'Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes (2014-2017). 


8ème réunion de l’équipe sur l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes

La 8ème réunion de l’équipe sur l’approche intégrée d’égalité entre les femmes et les hommes (GMT), comprenant des représentant-e-s de toutes les entités administratives du Conseil de l’Europe, a eu lieu à Strasbourg le 30 novembre 2015. La réunion inclus une information actualisée sur la mise en œuvre de la stratégie 2014-2017 du Conseil de l’Europe sur l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi que les informations des membres concernant les activités relatives au genre qui sont en cours/prévues dans leurs secteurs (Violence à l’égard des femmes, Eurimages, l'Assemblée parlementaire, Bureau du Commissaire aux Droits de l'Homme, Groupe Pompidou, Commission de Venise, Education, DIO, Unité SOGI, Division Bonne gouvernance et la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires). 


Conférence régionale sur l’égalité de genre dans les processus électoraux, Tbilissi (Géorgie), 25-26 novembre

Tbilsi ConferenceL’Unité Egalité de genre a participé à la Conférence régionale sur l’égalité de genre dans les processus électoraux organisée par la Commission de Venise en coopération avec la Commission électorale centrale de Géorgie. Les conclusions de la conférence, reflétées dans le document de synthèse (en anglais), soulignent les interconnexions entre la sous-représentation des femmes dans la vie politique et les autres domaines de l’inégalité de genre tels que les stéréotypes de genre, la sous-représentation des femmes dans les médias, la violence contre les femmes et les difficultés à concilier vie de famille et fonctions électives. Pour ces raisons, les participantes et participants sont convenus de la nécessité d’une approche globale pour faciliter l’accès des femmes aux fonctions électives et ont souligné la pertinence des normes du Conseil de l’Europe sur l’égalité de genre dans ce domaine.

Cette activité a impliqué les commissions électorales centrales de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan, de la Géorgie, de la République de Moldavie et de l’Ukraine. Pour plus d’information, veuillez consulter le site internet de la Commission de Venise.

Un évènement parallèle à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre

Le Conseil de l'Europe, en coopération avec la Représentation Permanente de l'Albanie auprès des Nations Unies, organise un évènement parallèle sur "Sensibiliser pour prévenir la violence à l'égard des femmes et la violence domestique : la contribution de la Convention d'Istanbul à atteindre l'Objectif 5 du programme de dévelopement durable des Nations Unies qui vise à parvenir à l'égalité des sexes et à l'autonomisation de toutes les femmes". Les orateurs sont des représentants du Conseil de l'Europe, ONU femmes, Albanie et Human Rights Watch. Pour plus d'information, veuillez consulter le programme (en anglais seulement) de l'évènement.

 


8ème réunion de la Commission pour l’égalité entre les femmes et les hommes (18-20 novembre 2015)

La Commission pour l’égalité entre les femmes et les hommes (GEC) s’est réunie à Strasbourg du 18 au 20 novembre 2015. Monsieur Sergiy Kyslytsya a été réélu Président de la Commission pour un second mandat. Madame Kira Appel a également été réélue Vice-Présidente pour un second mandat. La GEC a passé en revue les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Stratégie 2014-2017 du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes et s’est mise d’accord sur les activités de suivi après la Conférence des points de contact nationaux sur l’égalité entre les femmes et les hommes « Garantir l’égalité d’accès des femmes à la justice » (Berne, 15-16 octobre 2015). La Commission a accepté avec reconnaissance l’invitation des autorités estoniennes d’accueillir une conférence à Tallinn du 30 juin au 1er juillet 2016 afin de faire le point sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Stratégie du Conseil de l’Europe et de discuter des thèmes possibles pour la prochaine stratégie. La conférence se déroulera pendant la présidence estonienne du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe (mai-novembre 2016). Vous pouvez accéder aux documents de travail et aux présentations.  


Le Projet mondial de monitorage des medias montre que la place des femmes n’a pas progressé et continue d’être largement minoritaire dans les médias en Europe et dans le monde

Le rythme des progrès vers l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des médias s’est pratiquement immobilisé, constat amer du rapport 2015 du GMMP, le projet mondial de monitorage des médias publié le 23 novembre2015. Les femmes constituent environ 50% de la population mais seulement que 24% des personnes que l’on entend, dont il est question et que l’on voit dans les nouvelles de la presse écrite, de la télévision et de la radio soit exactement la même proportion qu’en 2010. Le rapport pour les 32 pays européens qui ont participé à l’étude montre qu’en Europe, les femmes représentent seulement 25% des sujets ou sources d’information, 41% des reporters et présentateu-rice-s et seulement 30% des auteurs de nouvelles principales.

La lutte contre les stéréotypes de genre et le sexisme est l’une des cinq priorités de la Stratégie du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017. Le Comité des Ministres a adopté en 2013 une Recommandation sur l’égalité entre les femmes et les hommes et les médias. Un «Toolkit» sur la mise en application de cette Recommandation a été publié en février 2015.


Le Rapport mondial 2015 sur l’écart entre les genres du Forum économique mondial montre que l’écart entre les femmes et les hommes dans les domaines de la santé, de l’éducation, des opportunités économiques et de l’émancipation politique ne s’est resserré que de 4 % au cours des 10 dernières années

Malgré l’arrivée d’un quart de milliard de femmes supplémentaires sur le marché mondial du travail depuis 2006, les inégalités salariales perdurent, les femmes ne gagnant aujourd’hui que l’équivalent du salaire des hommes en 2006 selon le Rapport mondial 2015 sur l’écart entre les genres du Forum économique mondial. En matière d’éducation, alors que l’université accueille davantage de femmes que d’hommes dans 97 pays, les femmes représentent la majorité de la main-d’œuvre qualifiée dans seulement 68 pays. Le domaine de la santé et de la survie, qui constitue le troisième pilier, est celui qui se rapproche le plus de la parité, à 96 %. Quarante pays ont entièrement supprimé les disparités, dont cinq au cours des douze derniers mois. Malgré ce progrès encourageant, l’écart global entre les sexes en matière de santé et de survie s’est légèrement creusé depuis 2006. Les inégalités les plus criantes concernent l’émancipation politique, le quatrième pilier de l’étude. À l’échelle mondiale, les disparités entre les hommes et les femmes n’ont reculé que de 23 % sur le front de l’autonomisation politique, quand bien même il s’agit du domaine affichant la plus forte progression, avec 9 % de plus qu’en 2006 (14 %). Les pays nordiques sont toujours les bons élèves du rapport et les pays d’Europe et d’Asie centrale trustent 14 des 20 premières places de l’indice, deux de plus que l’année précédente. Globalement les pays d’Europe et d’Asie centrale se rapprochent à 74% de la parité, selon le rapport.


Formation sur l’égalité de genre et l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes pour les CdE Rapporteurs sur l’égalité entre les femmes et les hommes (GER)

Le 17 novembre, les Rapporteurs sur l’égalité entre les femmes et les hommes (GER) désignés par les comités directeurs et d’autres structures intergouvernementales du Conseil de l'Europe et par certains organes de suivi, recevront une formation sur l’égalité de genre et l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes aux côtés de membres du secrétariat de leurs comités. La formation sera dispensée par le Secrétariat suédois pour la recherche sur le genre et comprendra des exemples d’approche intégrée de l'égalité entre les femmes et les hommes et des exemples pratiques d’intégration d’une perspective de genre au sein du Conseil de l'Europe. Les participants à la formation discuteront des défis et des obstacles qu’ils rencontrent dans l’exécution de leur mandat, échangeront des expériences et de bons exemples et exposeront leurs besoins en matière de soutien. Lien au Programme


Conférence régionale du projet “Améliorer l’accès des femmes à la justice dans cinq pays du Partenariat oriental”

Afin de contribuer à la mise en œuvre de la Stratégie pour l’égalité entre les femmes et les hommes, l’Unité Egalité de Genre du Conseil de l’Europe met en place le projet régional Améliorer l’accès des femmes à la justice dans cinq pays du Partenariat oriental (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, République de Moldavie et Ukraine), avec le financement de l’Union Européenne. Dans le cadre de ce projet, une conférence a été organisée en partenariat avec le Centre de formation du Ministère de la Justice en Géorgie, du 5 au 6 novembre 2015 à Kvareli (Géorgie).

Cette conférence avait pour objectifs de débattre des obstacles à l’accès des femmes à la justice, d’échanger de bonnes pratiques ainsi que de discuter de mesures supplémentaires dans le cadre de la mise en œuvre du projet. Le premier jour de la conférence (5 novembre) a été consacré à la présentation des résultats de cinq études concernant les obstacles, les voies de recours et les bonnes pratiques en matière d’accès des femmes à la justice. Le séminaire de la seconde journée (6 novembre) a été destiné aux représentants des institutions qui ont pour mission d’assurer la formation des juges, des procureures et procureurs et des autres professionnelles et professionnels du droit afin de discuter du développement de matériel de formation sur les droits des femmes avec un accent sur l’accès égal des femmes à la justice.

Programme de la conférence (disponible seulement en anglais)

Discours de Gianluca Esposito, Chef du Service de l'égalité et de la dignité humaine, Conseil de l'Europe (disponible seulement en anglais)


 

Conférence de Berne “Pour Garantir l'Égalité d’Accès à la Justice des Femmes”

BernLe Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes de la Suisse et la Commission pour l'égalité du genre du Conseil de l'Europe a organisé cette événement les 15-16 octobre 2015. Pour plus d'information merci de consulter notre site web: www.coe.int/equality-Bern2015.  

Nouvelles publications du Conseil de l'Europe lancées à la Conférence de Berne : "Compilation des bonnes pratiques en matière d'accès à la justice pour les femmes" et un nouveau rapport de la Cour sur "égalité d'accès à la justice dans la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme relative à la violence faite aux femmes".

Courte vidéo (anglais seulement)

Communiqué de presse du Conseil de l'Europe


Une justice complexe qui exclue les femmes – Tribune libre de la Directrice Générale de la Démocratie Snežana Samardžić-Marković

[05-10-2015]- L’accès des femmes à la justice est le sujet du dernier article de Madame Snežana Samardžić-Marković, Directrice Générale de la Démocratie au Conseil de l’Europe, qui prendra la parole à la séance inaugurale de la Conférence « Pour Garantir l’Egalité d’Accès à la Justice des Femmes » (Berne, 15-16 Octobre 2015). Les inégalités et les discriminations dans l’accès des femmes à la justice sont le résultat de stéréotypes de genre et de coutumes négatifs qui subordonnent les femmes – une des causes à l’origine de l’inégalité entre les femmes et les hommes dans nos sociétés. Pour plus d’information veuillez visiter le site de la Conférence.


Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland, s’engage à « Pour un monde 50-50 en 2030 : Franchissons le pas pour l’égalité des sexes »

[29-09-2015]- “Le Conseil de l’Europe a confirmé son engagement à « Franchissons le pas » afin de combler les inégalités entre les femmes et les hommes et de continuer à contribuer à la mise en œuvre de la Déclaration de Beijing et de l’objectif de développement durable n°5. La Stratégie 2014-2017 du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes fixe les objectifs stratégiques suivants – qui visent tous à des actions transformatives pour atteindre l’égalité effective entre les femmes et les hommes :

  1. Combattre les stéréotypes de genre et le sexisme ;
  2. Prévenir et combattre la violence faite aux femmes ;
  3. Garantir aux femmes l’égalité d’accès à la justice ;
  4. Assurer une participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision politique et publique ;
  5. Intégrer dans toutes les politiques et dispositions une démarche soucieuse d’égalité entre les femmes et les hommes.

La violence à l’égard des femmes est une conséquence directe des inégalités. Notre « modèle d’excellence », la Convention d’Istanbul, fournit une réponse complète pour prévenir la violence, protéger les victimes et poursuivre les auteurs de violence. Son mécanisme de suivi vient tout juste d’être établi et nous attendons avec intérêt de recevoir les données qui permettront aux Etats parties de mieux prioriser leurs actions et de renforcer l’efficacité de leurs réponses pour lutter contre cette violation ignoble des droits humains, conjointement avec nos organisations partenaires, y compris ONU Femmes. Je suis fier de soutenir la campagne « HeforShe » - « Lorsque vous travaillez en faveur des droits humains, vous constatez que les sociétés les plus fortes, les plus sûres et les plus prospères sont celles où les femmes s’émancipent et les femmes et les hommes sont plus égaux ». L’égalité de genre n’est pas une problématique féminine ou masculine, c’est une question qui touche aux droits humains. Pour en savoir davantage: http://beijing20.unwomen.org/fr/step-it-up/additional-commitments


 Adoption d’un nouvel agenda pour le développement durable, y compris un objectif visant à réaliser l'égalité entre les femmes et les hommes

le 25/9/2015, les Etats membres des Nations Unies ont adopté le nouvel agenda pour le développement durable : « Transformer notre monde: l'Agenda 2030 pour le développement durable ». Les 17 objectifs de développement durable (ODD), accompagnés de 169 cibles visent à éradiquer la pauvreté, à lutter contre les inégalités et à promouvoir la prospérité tout en protégeant l’environnement, d’ici à 2030, et ce, dans tous les Etats membres. L’objectif de développement durable 5 vise à réaliser l'égalité entre les femmes et les hommes et comprend notamment des cibles spécifiques concernant entre autres, l'élimination de toutes les formes de discrimination envers les femmes et les filles ; l’élimination de la violence contre les femmes; la promotion de la pleine participation des femmes dans la prise de décision politique, publique et économique; et l'accès universel à la santé sexuelle et reproductive et aux droits en matière de reproduction. Au-delà de l’ODD 5, l'égalité entre les femmes et les hommes est pertinente pour tous les autres objectifs et cibles. La stratégie du Conseil de l’Europe sur l’égalité entre les femmes et le hommes 2014-2017 traite directement beaucoup de ces cibles y compris la lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes, l’élimination de la violence à l’encontre des femmes et de la violence domestique, la promotion de la pleine participation des femmes à la prise de décision politique et publique et la nécessité de garantir des systèmes judicaires justes pour toutes et tous.

 ONU Femmes a publié un éditorial spécial mettant en exergue des données, des histoires, des vidéos et des publications pour illustrer l'impact de chaque ODD sur les femmes et les filles.


Soutenir les défenseurs/ses des droits des femmes en Europe

Le 22 septembre 2015, le Commissaire aux droits humains du Conseil de l’Europe a publié un commentaire sur la situation des défenseurs/ses des droits des femmes en Europe. Les défenseurs/ses des droits des femmes sont visé(e)s et exposé(e)s aux menaces et à la violence basées sur le genre notamment lorsqu’ils ou elles « remettent en question des valeurs patriarcales, des stéréotypes sexistes et la répartition traditionnelle des rôles entre les hommes et les femmes ». Le Commissaire alerte sur l’urgence de mettre fin à l’impunité par rapport aux violations auxquelles sont confronté(e)s les défenseurs/ses des droits des femmes en raison de leur travail et encourage toutes les parties prenantes à intégrer pleinement les droits humains des femmes dans leur travail ainsi qu’à soutenir les défenseurs/ses des droits des femmes et pleinement coopérer avec elles/eux.

La lutte contre les stéréotypes de genre et le sexisme constitue l’un des cinq objectifs de la Stratégie du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017 et des activités visant à l’élimination des stéréotypes de genre et du sexisme dans les médias et dans l’éducation ont été menées. Lire plus


La Conférence de Sarajevo appelle à corriger les inégalités entre les femmes et les hommes dans l'industrie cinématographique européenne

Les ministères des Affaires civiles et des Affaires étrangères de la Bosnie-Herzégovine, ainsi que le Festival du film de Sarajevo, ont organisé une conférence sur « Les femmes dans l’industrie cinématographique européenne d'aujourd'hui : l’égalité entre les femmes et les hommes. Pouvons-nous faire mieux? ", à Sarajevo le 14 août 2015, dans le cadre de la présidence de la Bosnie-Herzégovine du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe. L’Unité « Egalité entre les femmes et les hommes » du Conseil de l’Europe a participé à cette conférence en intervenant sur : « Pourquoi l’égalité entre les femmes et les hommes est-elle importante dans l'industrie cinématographique ? » et en présentant les normes et les outils du Conseil de l'Europe pertinents dans ce domaine. Une déclaration de la conférence a été adoptée : elle appelle à des politiques visant à corriger le déséquilibre entre les femmes et les hommes dans l'industrie audiovisuelle européenne. Lire plus. Eurimages et l'Egalité entre les femmes et les hommes.


Nouvelle publication : Les normes du Conseil de l’Europe sur l’égalité de genre et les droits des femmes

L'Unité Égalité de genre a publié une nouvelle brochure regroupant les principales normes du Conseil de l’Europe sur le sujet de l’égalité de genre et les droits des femmes.

Les textes complets des conventions et recommandations qui apparaissent dans la brochure peuvent être trouvés sur ce site web.

Si vous souhaitez recevoir des copies en papier de cette brochure, merci de bien vouloir nous contacter par email à : gender.equality@coe.int. En espérant que cette compilation vous sera utile dans votre travail.


CEDAW adopte une recommandation générale sur l'accès à la justice des femmes

Un des points forts de la 61e session du Comité des Nations Unies sur l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDAW), qui a pris fin le 24 juillet 2015, a été l'adoption de la Recommandation générale 33 sur l'accès à la justice des femmes. Le Conseil de l'Europe a participé aux travaux préparatoires depuis 2013. Cette recommandation générale (disponibles uniquement en anglais) sera une contribution importante à la Conférence du Conseil de l'Europe « Pour Garantir l’Égalité d’Accès à la Justice des Femmes", organisée en coopération avec les autorités suisses à Berne les 15 et 16 octobre 2015.


EIGE lance l’indice 2015 d’égalité de genre : des progrès modestes vers l’égalité

L’Institut européen pour l‘égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) a lancé l’indice d’égalité de genre 2015. L'indice égalité des sexes est construit autour de six domaines clés – le travail, l’argent, le savoir, le temps, le pouvoir et la santé - et de deux domaines satellites: les inégalités croisées et la violence. Il est basé sur les priorités politiques de l'UE et il évalue l'impact des politiques d'égalité de genre dans l'Union européenne et par les États membres au fil du temps. Par rapport à l'année 2005, des progrès ont été réalisé dans tous les domaines couverts par les indicateurs. Cependant, lorsque l'on compare la moyenne des indicateurs depuis 2010, on ne constate que de légères améliorations : le score global a progressé de 52,4 en 2010 à 52,9 sur 100 en 2012 (sachant que 1 indique l'absence d'égalité et 100 l'égalité totale).Le Conseil de l'Europe a contribué à la session plénière "Vers une mesure composite de la violence à l’égard des femmes". Pour plus d’information et documents, veuillez consulter les liens suivants (disponibles uniquement en anglais) :

L'interface en ligne de l'indice d’égalité de genre

Le Rapport 2015 de l’indice d’égalité de genre et les profils par pays.

La vidéo complète de l'événement et l'ordre du jour (y compris les présentations)

Le clip promotionnel sur l’indice d’égalité de genre


7ème réunion de l’équipe de l’approche intégrée d’égalité entre les femmes et les hommes

La 7ème réunion de l’équipe de l’approche intégrée d’égalité entre les femmes et les hommes, comprenant des représentants de toutes les entités administratives du Conseil de l'Europe, a eu lieu le 28 mai 2015. L'ordre du jour comprenait une mise à jour de la mise en œuvre de la stratégie pour l'égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l’Europe, ainsi que diverses informations reçues sur les activités en cours/prévues liées à l’égalité entre les femmes et les hommes dans leurs secteurs. Des membres du GMT ont présenté brièvement le mécanisme de suivi de la Convention d'Istanbul, le travail de la Commission de Venise lié à l’égalité entre les femmes et les hommes et les dernières recommandations du CM concernant l’égalité entre les femmes et les hommes : "Recommandation CM/Rec(2015) 2 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport" et "Recommandation CM/Rec(2015)3 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l’accès des jeunes des quartiers défavorisés aux droits sociaux".


Election des membres du GREVIO

Lors de sa première réunion le 4 mai 2015, le Comité des Parties à la Convention d’Istanbul a procédé à l’élection des dix premiers membres du GREVIO : Feride Acar (turque), Biljana Brankovic (serbe), Francoise Brié (française), Helena Maria Carvallho Martins Leitao (portugaise), Gemma Gallego (espagnole), Simona Lanzoni (italienne), Rosa Logar (autrichienne), Iris Luarasi (albanaise), Marceline Naudi (maltaise), Vesna Ratkovic (monténégrine). Plus d’informations sur le site web de la Convention d’Istanbul.


Participation du Conseil de l’Europe au Forum sur l'avenir de l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'Union européenne

La Commission européenne, sous le patronage de Mme Věra Jourová, Commissaire européen à la justice, aux consommateurs et à l'égalité des genres, a organisé une audition de haut niveau sur l'avenir de l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'Union européenne (Bruxelles, Belgique 20-21 avril 2015). Les intervenants au Forum ont partagé leurs points de vue et propositions pour parvenir à des sociétés égalitaires, identifier des priorités, des défis et des solutions politiques pour l'avenir et ont partagé leur vision de ce que l’Union européenne égalitaire pour les femmes et les hommes serait à travers diverses perspectives. Le Conseil de l'Europe a été invité à contribuer à ce processus et à partager l'expérience dans la mise en œuvre de la stratégie du Conseil de l'Europe pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017. Il a également été invité à contribuer en tant que panéliste à l'atelier sur la violence à l’égard des femmes. Pour plus d'informations: http://ec.europa.eu/justice/events/future-of-gender-equality-2015/index_en.htm.


La France prend des mesures sur le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun

[16/04/2015] France - Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes remet ce jour son Avis sur le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun à Madame Pascale BOISTARD, Secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes.  Lire plus ...

 


HeforShe Campaign

HeforShe[02/04/2015] Secretary General Jagland has pledged his support for the HeforShe global effort, calling on as many men as possible to join the fight for women’s empowerment. Read more.

 

 


New European Commission webpage dedicated to grant-funded projects on gender equality

[25/03/2015] The European Commission has created a new webpage dedicated to gender equality projects funded in the framework of the Rights, Equality and Citizenship (REC) Programme for 2014-2020. The website includes information on currently running and past projects to promote gender equality in different fields, combat gender-based violence and improving gender mainstreaming in national policies and programmes, as well as some specific outputs and events from current projects. It also informs about current funding opportunities, including calls for proposals recently launched.  


“Gender inequality and violence against women are serious human rights concerns in Armenia. More vigorous efforts are needed to address them” said today Nils Muižnieks, Council of Europe Commissioner for Human Rights, publishing the report of his visit to Armenia from 5 to 9 October 2014

[10/03/2015] The adoption of gender-related action plans and the 2013 Law on Equal Rights and Equal Opportunities for Women and Men are steps in the right direction, but extensive gender bias still hampers the effective empowerment and equal treatment of women. As a matter of priority, the Commissioner recommends eliminating all vestiges of gender bias in school curricula, the adoption of a comprehensive anti-discrimination law, an increase in women’s representation in public and political life, as well as more resolute measures to promote gender equality, including in the labour market. [Read more]   


Journée Internationale de la Femme 8 Mars 2015 - Déclarations

Le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland et la Secrétaire Générale Adjointe Gabriella Battaini-Dragoni

[08/03/2015] “Dans le monde entier, la Journée internationale de la femme nous donne l’occasion de célébrer les progrès de la situation des femmes tout en appelant à davantage d’égalité entre les sexes. On peut se féliciter de voir des évolutions positives comme les lois qui criminalisent la violence domestique et d’autres formes de violence envers les femmes. Ou le fait que le nombre de pays ayant ratifié la Convention d’Istanbul, traité normatif récompensé par des prix, augmente –il y en a seize à ce jour – pour combattre une telle forme de violence."[Lire plus]

Nils Muižnieks, Conseil de l'Europe, Commissaire aux droits de l'homme

[05/03/2015] Les droits des femmes sont des droits humains », a déclaré Hillary Clinton en septembre 1995 lors de la Quatrième conférence mondiale sur les femmes. Alors que nous célébrons la Journée internationale de la femme et le vingtième anniversaire de la Déclaration et de la Plateforme d’action de Pékin, adoptés à cette conférence, je ne peux que me faire l’écho de cette déclaration et inviter l’ensemble des Etats membres du Conseil de l’Europe à faire de l’égalité des sexes et du respect des droits des femmes une réalité et non seulement une promesse [Lire plus]

Snežana Samardžić-Marković, Director General of the Council of Europe Directorate of Democracy

[02/03/2015 Article publié dans "New Europe] One of the themes adopted for next week’s International Women’s Day is ‘make it happen’. More than a century after the first Women’s Day took place, we might ask why it isn’t already happening, why that bedrock of gender inequality is still firmly in place. [Lire plus]

 

Un événement parallèle à la 59e session de la Commission de la condition de la femme (9-20 mars 2015), coorganisé par le Conseil de l'Europe et la Mission permanente de la Belgique auprès des Nations Unies Siège de l'ONU, New York, Salle de conférence 11 – Bâtiment GA, 9 mars 2015

[23/02/2015] Les stéréotypes de genre et les images hypersexualisées des femmes alimentent la violence à l’égard des femmes. Ils constituent un obstacle grave, et de plus en plus préoccupant, à la réalisation d’une véritable égalité entre les sexes. La sexualisation largement répandue du corps des femmes qui suggère qu’elles sont sexuellement toujours disponibles et les coutumes et traditions sexistes placent les femmes en position subalternes dans la famille ou dans la société. Les stéréotypes influent aussi sur la façon dont les femmes sont traitées et perçues par les institutions publiques et les structures sociétales. Il est donc capital d’abolir les stéréotypes de genre et le sexisme pour réaliser une égalité de fait entre les sexes. Destinée à s’attaquer aux causes profondes de la violence à l’égard des femmes et à promouvoir une plus grande égalité entre les femmes et les hommes, la Convention d’Istanbul du Conseil de l'Europe vise à modifier les attitudes et à éliminer les stéréotypes au niveau non seulement des individus mais aussi des institutions. Les médias et l’éducation sont des agents majeurs de ce changement. Cet événement parallèle mettra en lumière les travaux du Conseil de l'Europe visant à lutter contre les stéréotypes de genre et le sexisme et présentera les normes du Conseil de l'Europe dans ce domaine : la Convention d’Istanbul, les recommandations du Comité des Ministres sur l’égalité entre les femmes et les hommes et les médias et sur l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’éducation ainsi que les bonnes pratiques recensées en la matière dans les Etats membres. Pour plus d'information.  


European Commission Report on Equality between Women and Men 2014 (anglais seulement)

[06/03/2015] The European Commission's annual Report on Equality between Women and Men outlines the progress achieved in 2014 in the six priority areas of the Commission’s 2010-2015 Strategy for equality between women and men. The report shows that despite some progress, gender equality remains an unfinished business and inequalities within and between EU Member States have grown overall.

 

 

 

Lutter contre les stéréotypes de genre dans et par l’éducation – constats clés et recommandations

[11/02/2015] Le rapport abrégé de la conférence sur le lutte contre les stéréotypes de genre dans et par l’éducation, co-organisée par le Conseil de l’Europe en partenariat avec le Ministère de l'Éducation et de la Culture de la Finlande, en octobre 2014, est maintenant disponible. Dans ce rapport, vous trouverez un sommaire des discussions qui ont eu lieu à Helsinki, les constats clés et les conclusions de la conférence. Le rapport évoque également des recommandations aux gouvernements, aux autorités locales et régionales, aux professionnels de l’éducation, aux écoles, aux organisations non gouvernementales et internationales.

 


Stratégie du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017 : rapport d’avancement

[02/02/2015] La première Stratégie du Conseil de l’Europe pour l'égalité entre les femmes et les hommes a permis à l'Organisation de concentrer sa réponse aux défis et opportunités rencontrés dans la mise en œuvre des normes clé pertinentes à la fois au sein du Conseil de l'Europe et de ses Etats membres. Grâce à son pilier de l'approche intégrée de l'égalité entre les femmes et les hommes, la Stratégie a dynamisé et accéléré les travaux sur la réduction de l'écart entre l'égalité de jure et l’égalité de facto et a réuni des ressources pour plus d'impact à travers l'Organisation. Le Rapport met en lumière les progrès vers la réalisation des cinq objectifs de la Stratégie. Parmi les nombreux points forts, on citera l’entrée en vigueur de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul -1er août 2014), la publication de manuels comme les compilations de bonnes pratiques, le "toolkit"/manuel sur la mise en application des normes du Conseil de l'Europe sur l'égalité entre les femmes et les hommes, l’organisation de deux conférences importantes pour les Points de contacts nationaux (NFP) – la première sur les médias et l'image de la femme et la deuxième sur la lutte contre les stéréotypes dans et par l'éducation. Pour plus d’information merci de lire le rapport d’avancement.


Nouvelles des Etats membres – Mise en place par la Serbie d’un organe de coordination pour l'égalité entre les femmes et les hommes

[12/02/2015] Le gouvernement serbe a adopté une décision d'établir l'organisme de coordination pour l'égalité entre les femmes et les hommes. L'Organe de coordination pour l'égalité examinera, coordonnera et promouvra l'égalité entre les femmes et les hommes dans la République de Serbie.


 

Recommandation CM/Rec(2015)2 sur l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport

[27/01/2015] La recommandation promeut et encourage les politiques et les pratiques pour assurer l’approche intégrée de l’égalité dans tous les domaines et à tous les niveaux du sport. Les Etats membres doivent encourager la coopération entre les parties prenantes au niveau national, responsables et influentes dans les domaines du sport, de l’éducation physique et des politiques d’égalité entre les femmes et les hommes. La Recommandation comprend une liste de mesures législatives et politiques, des programmes spécifiques pour combattre la violence fondée sur le sexe à l’égard des femmes et des filles dans le sport, la sensibilisation et les mesures en matière d’éducation physique formelle et non formelle, entre autres. Les Etats membres sont invités à examiner les politiques, pratiques et résultats en matière d’approche intégrée de l’égalité au niveau national, et de faire rapport au sujet des mesures prises et des progrès réalisés dans ce domaine aux instances pertinentes du Conseil de l’Europe.  


Recommandation CM/Rec(2015)3 sur l’accès des jeunes des quartiers défavorisés aux droits sociaux

[27/01/2015] La recommandation comprend la nécessité pour les Etats membres à développer des approches sensibles au genre dans l’élaboration des politiques de jeunesse dans les quartiers défavorisés et soutenir le renforcement des aptitudes et la participation égale des jeunes femmes et des jeunes hommes. La recommandation comprend des mesures visant à promouvoir l'égalité entre les genres et améliorer l'accès aux droits sociaux des jeunes des quartiers défavorisés. Elle aborde également la prévention de toutes les formes de violence sévissant dans les quartiers défavorisés, notamment l’intimidation, le harcèlement sexuel, et la violence fondée sur le sexe. La recommandation appelle à des formations sur les droits de l'homme attentives à la question du genre, destinées à la police, aux professionnels de la justice et aux représentants d’autres autorités responsables chargées de lutter contre la violence dans les quartiers défavorisés.  


Nouvelle fiche d'information sur garantir aux femmes l’égalité d’accès à la justice

[21/01/2015]L’unité égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l'Europe a préparé une nouvelle fiche d'information sur le travail et les normes sur l'accès des femmes à la justice. La fiche d’information est préparée dans le cadre du travail et des activités pour la mise en œuvre de la stratégie pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017 (hyperlien). La fiche d’information sera mise à jour après le prochain événement sur cette question: la conférence « Pour Garantir l’égalité d’accès à la justice des femmes » (15-16 octobre 2015, Berne, Suisse).

 


Indicateurs de l'égalité entre les femmes et les hommes

UNECE Report[06/02/2015] La Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) a récemment publié un document qui présente les 115 indicateurs de l'égalité entre les femmes et les hommes recommandé pour une utilisation dans les pays participants aux travaux de la Conférence des statisticiens européens (CES). La publication se réfère à la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul) et souligne que la Convention comprend «une obligation à l’Etat de lutter efficacement contre la violence à l’égard des femmes sous toutes ses formes en prenant des mesures pour la prévenir, en protégeant les victimes et en poursuivant les auteurs».

Pour plus d'information, document à télécharger.


Nouveau rapport sur les« stratégies nationales d'intégration de Roms : l'évaluation de l'égalité entre les genres

[21/01/2015] Le Forum européen des Roms et des gens du voyage a publié le rapport «Évaluation de l’égalité entre les genres dans les stratégies nationales d'intégration des Roms", en se concentrant spécifiquement sur les questions d’égalité entre les genres, de jeunesse, et d’anti-discrimination. Le rapport constate que ces trois domaines, et en particulier l’égalité entre les genres, méritent une attention approfondie tant au niveau européen qu’au niveau national. Le rapport fournit également des méthodes pour mieux intégrer les jeunes et les genres et pour renforcer les mesures antidiscriminatoires. Lien vers rapport (en anglais seulement)

 


Entrée en vigueur de la Convention d'Istanbul : un aboutissement important dans le domaine de l’égalité entre les femmes les hommes

[12/01/2015]Ce calendrier représente une sélection de quelques aboutissements et moments historiques ou méritant d’être relevés en matière d’égalité entre les femmes et les hommes qui ont ponctués l’année 2014 partout dans le monde. Il comprend aussi l'entrée en vigueur de la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul). Lire plus (en anglais uniquement)


Conférence Barbershop - 14-15 janvier 2015 - Changement de discours chez les hommes sur l'égalité entre les femmes et les hommes

Barbershop, NY Jan 2015[09/01/2015] Organisée par le gouvernement islandais, conjointement avec le gouvernement du Suriname, cette conférence au siège de l'ONU à New York invitera des hommes et des garçons à s’engager à respecter l'égalité entre les femmes et les hommes et à changer de discours parmi leurs pairs. Elle fournira un cadre pour des discussions entre hommes sur leurs propres rôles, privilèges et comportements dans la réalisation des droits des femmes et dans l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles. M. Sergiy Kyslytsya, Président de la Commission pour l'égalité entre les femmes et les hommes, représentera le Conseil de l'Europe à cet événement.  (Note conceptuelle, programme, discours et galerie photos).


Table ronde sur la Convention d’Istanbul comme outil pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, Paris, 15 décembre 2014

[11/12/2014] Une table ronde sur la Convention d’Istanbul et les mutilations génitales féminines (MGF), devant avoir lieu le 15 décembre 2014 à Paris, réunira un large éventail de représentants gouvernementaux français afin de discuter de la valeur ajoutée de la Convention d’Istanbul en matière de lutte contre les MGF en France.

L’événement est organisé par le ministère français des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, le Conseil de l’Europe, la Campagne européenne « End FGM » d’Amnesty International et la Fédération nationale GAMS*. Le guide du Conseil de l’Europe et d’Amnesty International relatif à l’utilisation de la Convention comme outil pour mettre fin aux mutilations génitales féminines sera présenté à cette occasion.

- Programme

- La Convention d’Istanbul: un outil pour mettre fin aux mutilations génitales féminines (version française bientôt disponible)

*Groupe pour l'Abolition des Mutilations Sexuelles, des Mariages Forcés et autres pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des enfants


Atelier régional sur la "Cartographie de la voie à suivre pour fournir des services de soutien suffisants et accessibles en réponse à la violence à l’égard des femmes et des filles", Tirana 4-5 décembre

[02/12/2014] Le Rapport analytique, du Conseil de l’Europe, sur les résultats du 4e cycle de suivi de la mise en œuvre de la Recommandation Rec (2002) 5 du Comité des Ministres sur la protection des femmes contre la violence a révélé plusieurs lacunes dans le domaine des services de soutien pour répondre à la violence à l’égard des femmes et des filles, tels que les hébergements insuffisantes dans les foyers d’accueil et un niveau très faible de soutien pour les victimes d'agression sexuelle. Pour relever ces défis, le Conseil de l'Europe et l'ONU Femmes ont lancé une étude sur la disponibilité et l'accessibilité des services de soutien pour les femmes et les filles victimes de violence basées sur le genre.

Un atelier régional sera organisé pour présenter la méthodologie et discuter de l'élaboration d'études nationales en Albanie, Bosnie-Herzégovine, «ex République yougoslave de la Macédoine», Géorgie et Turquie. Des représentants du gouvernement, de la société civile et des chercheurs de la Jordanie, la Pologne, la Serbie, la Slovaquie et l'Ukraine seront également présents. L'atelier régional mettra à disposition un forum pour le dialogue entre les 60 participants attendus, sur les défis existants pour répondre aux normes de la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard les femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul) en ce qui concerne les services de soutien.

L'événement aura lieu dans le cadre de la campagne des 16 jours d'activisme contre la violence.

Programme de l'événement.


Conseil de l'Europe l'approche intégrée de l'égalité avec CODEXTER

[17/11/2014] Lors de sa 27ème réunion plénière les 13-14 novembre 2014, le Comité d'experts du Conseil de l'Europe sur le terrorisme (CODEXTER) a examiné et pris note du document de réflexion – Priorités possibles en matière de Genre préparé par le Rapporteur sur l’égalité entre les femmes et les hommes, Madame Tanja KIKEREKOVA (de « l’ex-République yougoslave de Macédoine »). Le CODEXTER a approuvé les propositions contenues dans le document, y compris celles suggérant que le Groupe des Parties à la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention du terrorisme pourrait examiner la mise en œuvre d’une approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de la Convention, et que le CODEXTER pourrait examiner le rôle des femmes dans la radicalisation , en vue de développer autant que nécessaire les meilleures pratiques / lignes directrices sur ces questions.


Journée internationale contre la violence à l’égard des femmes le 25 novembre 2014

[25/11/2014] Le Conseil de l’Europe a pris part à la commémoration officielle de la Journée internationale contre la violence à l’égard des femmes qui a eu lieu au siège de l’ONU le 25 novembre 2014. Au cours de son intervention au sein du Panel intitulé « Violence à l’égard des femmes et des filles : meilleurs cadres juridiques et politiques, enseignements des lauréats du Prix de la Politique d’Avenir 2014 (2014 Future Policy Award) », Marja Ruotanen, Directrice de la Dignité Humaine et de l’Égalité, a souligné l’importance de la Convention d’Istanbul, un instrument unique, le plus complet en la matière et à vocation mondiale, visant à trouver des solutions face aux violences à l’égard des femmes et la violence domestique, l’importance également des mesures à prendre en vue de garantir la mise en œuvre effective de la Convention, ainsi que de la mise en place et du rôle du mécanisme de suivi. Des images du Panel peuvent être consultées à l’aide des liens ci-dessous :

https://www.flickr.com/photos/unwomen/page1/ 

https://www.flickr.com/photos/unwomen/15695194617/ 

https://www.flickr.com/photos/unwomen/15261602913/ 


 Faire d’une vision une réalité : la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe – réponse aux femmes victimes de violence à travers le monde

[24/11/2014] A l'occasion de la journée internationale contre la violence à l’égard des femmes, le Conseil de l’Europe se rappelle des centaines et des milliers de femmes qui souffrent de violences indescriptibles, de la part de leurs partenaires, de leur famille et d’inconnus. Nous nous rappelons des femmes qui vivent dans la peur et ne se sentent pas à l’abri, qu’elles soient à l’intérieur des murs de leur foyer, sur leur lieu de travail, à l’école, en zone de conflit ou en marchant simplement dans la rue. Suite….

Le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland : l’Europe doit intensifier ses efforts pour que les violences subies par des femmes fassent l’objet d’enquêtes