Retour

Les autorités de la Fédération de Russie doivent assurer la sécurité de Salman Tepsurkaev, enlevé et torturé en Tchétchénie

Déclaration
Strasbourg 10/09/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les autorités de la Fédération de Russie doivent assurer la sécurité de Salman Tepsurkaev, enlevé et torturé en Tchétchénie

L’enlèvement de Salman Tepsurkaev le 5 septembre, dans le territoire de Krasnodar, en Fédération de Russie, est une violation grave des droits de l'homme qui ne peut rester impunie. J’appelle les autorités russes à prendre immédiatement des mesures pour assurer sa sécurité.

M. Tepsurkaev (19 ans) est un modérateur de chat de la chaîne d’information sur Telegram « 1ADAT », , qui a mis en lumière des violations des droits de l'homme et critiqué les autorités tchétchènes. Son enlèvement et sa détention non reconnue par les autorités dans des locaux des forces de l’ordre, à Grozny, où il a été soumis à des violences sexuelles et à des actes de torture, illustrent une fois de plus la tendance à faire taire les voix critiques qui prévaut en Tchétchénie depuis des dizaines d’années.

Ces violations graves des droits de l'homme sont inacceptables. J’appelle les autorités de la Fédération de Russie à remplir leurs obligations en matière de droits de l'homme en menant rapidement une enquête effective sur ce crime odieux et en veillant à ce que les responsables soient dûment sanctionnés.