Retour

Déclaration de la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe concernant la commémoration de Bleiburg

Déclaration
Strasbourg 15/05/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Déclaration de la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe concernant la commémoration de Bleiburg

« La messe qui doit être célébrée le 16 mai à Sarajevo pour commémorer les soldats et les civils morts à Bleiburg, au sortir de la seconde guerre mondiale, risque de tourner à la glorification de ceux qui ont soutenu le régime fasciste des oustachis, alliés des nazis et complices du meurtre de centaines de milliers d’êtres humains », a déclaré aujourd’hui la Commissaire aux droits de l’homme, Dunja Mijatović.

« Une telle commémoration serait un affront de plus aux victimes de ce régime, bafouerait les idéaux et les principes antifascistes sur la base desquels les États européens se sont construits après 1945 et compromettrait gravement les efforts de réconciliation de cette partie de l’Europe. Les responsables politiques et religieux de ces pays devraient unir leurs forces pour rétablir la confiance entre les populations et devraient se garder de prendre des initiatives qui renforcent les divisions et l’intolérance. »