Groupe d'Etats contre la corruption (GRECO)


Le Liechtenstein rejoint le Groupe d’Etats contre la Corruption

Communiqué de presse

Strasbourg, 12 janvier 2010 - Le 1er janvier 2010, le Liechtenstein est devenu membre du Groupe d’Etats contre la Corruption (GRECO), l’organe de suivi établi par le Conseil de l’Europe aux fins d’accroître la capacité des pays à prévenir et combattre la corruption. Le 17 novembre 2009, le Liechtenstein a également signé la Convention pénale sur la Corruption qui se trouve donc en attente de ratification.

En rejoignant sur un pied d’égalité les 46 autres membres du GRECO, qui comprennent tous les Etats membres du Conseil de l’Europe – hormis Saint-Marin – ainsi que les Etats-Unis d’Amérique, le Liechtenstein a accepté de s’engager activement à lutter contre la corruption.

Une équipe d’évaluation se rendra dans les prochains temps au Liechtenstein pour évaluer les questions tenant notamment à la capacité des institutions à traiter les affaires de corruption, les mesures préventives au niveau de l’administration et les mécanismes en place pour s’attaquer aux profits de la corruption. Il s’agit là d’une évaluation de « rattrapage » dans la mesure où tous les autres membres du GRECO, depuis sa création en 1999, ont déjà été évalués dans ces domaines.

L’année prochaine, le GRECO produira un rapport résumant les résultats de la visite et recommandant d’éventuelles améliorations à apporter. Une autre visite d’évaluation aura lieu par la suite dans le contexte des thèmes de travail actuels du GRECO, à savoir les incriminations de la corruption et le financement des partis politiques.



Direction de la Communication
Réf: 020b10
Tél. +33 3 88 41 25 60
Fax +33 3 88 41 39 11
Internet: www.coe.int
Courriel: pressunit@coe.int