ACCUEIL
 
  Qui nous sommes
Comité directeur
Domaines d'activités
Secrétariat
   
  Calendrier des activités
   
FORUMS DEL'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
   
Espace européen de l'enseignement supérieur
  Processus de Bologne
Contribution du Conseil de l'Europe
Activités bilatérales et régionales
 
CADRES DES QUALIFICATIONS
 
Reconnaissance des qualifications
La convention Conseil de l'Europe/UNESCO
Le réseau ENIC/NARIC
   
Résultats d'activités antérieures
  Gouvernance
Responsabilité publique
Programme de Réforme Législative
L'accès à l'Enseignement supérieur
Les sites de citoyenneté
Autres sujets
 
  Ressources / Documents
Série Enseignement supérieur
 

Publications de la Division pour l’Enseignement supérieur et la recherche

La Série Enseignement supérieur du Conseil de l’Europe, lancée en 2004, a pour objectif d’explorer des questions qui préoccupent les décideurs dans des ministères, des établissements d’enseignement supérieur et des organisations non gouvernementales, et des représentants d’étudiants. En outre, les publications présentent un intérêt pour tous ceux qui se sentent concernés par le développement et l'avenir de l’enseignement supérieur en Europe.

Les sujets abordés dans la Série Enseignement supérieur refléteront l’engagement du Conseil de l’Europe envers les valeurs fondamentales de la démocratie, des droits de l’homme et de l’Etat de droit ainsi que sa conviction que l’éducation et l’enseignement supérieur jouent un rôle clé dans le développement d’une culture démocratique, sans laquelle les sociétés démocratique ne pourront pas s’épanouir, et dans le développement des compétences, du savoir et des valeurs requis par la complexe société moderne.

Les volumes de la Série Enseignement supérieur du Conseil de l’Europe refléteront également les actuels débats animés sur la politique en enseignement supérieur en Europe ainsi que les contributions du Conseil de l’Europe à ces débats. Les auteurs seront invités à présenter leurs points de vue sur les sujets choisis, considérant la Série plutôt comme un forum ouvert aux débats qu’une plateforme pour la présentation des positions officielles. Par le biais des sujets abordés et les points de vue présentés nous espérons que les décideurs de tous les niveaux y trouveront de l’inspiration et des idées pour leurs propres travaux.

Liste des publications

Reimagining democratic societies: a new era of personal and social responsibility (Council of Europe higher education series No. 18) (2013)
Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise

Author(s) :
ISBN
Sjur Bergan, Ira Harkavy and Hilligje van't Land (eds)
978-92-871-7537-3

Reimagining democratic societies, although a demanding task, is one in which higher education must engage. As societies change, our understanding of democracy must also evolve. We need democratic institutions, but also democratic culture and democratic innovation. Citizen participation, as a cornerstone of democracy, must go beyond citizen mobilisation on just a few issues. An educated, committed citizenry deeply involved in creating and sustaining diverse democratic societies is essential for human progress and advancing the quality of life for all.
The authors – academics, policy makers and practitioners from Europe and the United States – argue this point, making the case for why democratic reimagination and innovation cannot succeed without higher education and why higher education cannot fulfil its educational, academic and societal missions without working for the common good. Case studies provide examples of how higher education can contribute to reimagining and reinvigorating democracy.

Not by bread alone (Council of Europe higher education series No.17) (2011)
Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise

Author(s) :
Sjur Bergan

ISBN
978-92-871-6971-6

Not by bread alone gathers essays on higher education, including some written especially for this book. They cover three key areas: the missions of higher education, public responsibility and qualifications. Together, these essays spell out a view of higher education as a key factor in developing modern societies built on the fundamental Council of Europe values of democracy, human rights and the rule of law. They also underline the key role of higher education in developing the ability of our societies to conduct intercultural dialogue.

To fulfil its role, higher education needs to prepare for citizenship as well as for employment, for personal development as well as for the development of a broad knowledge base. Our vision of higher education and its multiple purposes must be reflected in the way we view qualifications. We also need to take a close look at how the public responsibility for higher education and research can best be exercised in a society with many actors, all of which have their own legitimate agendas. In this situation, public authorities have an overall responsibility for coherent education policies.

   



Speaking across borders: the role of higher education in furthering intercultural dialogue (Council of Europe higher education series No.16) (2010)
Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise

Author(s) : Sjur Bergan and Hilligje van't Land (Eds)
ISBN 978-92-871-6941-9

Notre capacité à assumer et à interagir avec ceux dont le bagage culturel est différent sera parmi les facteurs déterminants pour l'avenir de nos sociétés. Pour la plupart des gens, peu importe s’ils visent une carrière internationale ou de vivre dans leurs communautés locales, le dialogue interculturel sera devenue une réalité de la vie plutôt qu’une option. L'éducation devra jouer un rôle clé dans le développement de la capacité de mener le dialogue interculturel, qui est une partie intégrante du développement de la culture démocratique.

Ce livre examine le rôle de l’enseignement supérieur dans le développement du dialogue interculturel dans nos sociétés. Il vient compléter Intercultural dialogue on Campus (volume 11 de la Série enseignement supérieur) ainsi que le numéro de la revue Higher Education Policy de l’AIU (HEP, vol. 18.4) sur le même thème et comprend des contributions de l’Europe, du Moyen Orient, de l’Afrique, de l’Asie et de l’Amérique du Nord. Le livre (publié en anglais) démontre que l’enseignement supérieur doit jouer un rôle clé dans le développement des capacités pour mener à un dialogue interculturel de qualité, ce qui constitue une partie intégrante d’une culture de la démocratie.  Le livre esquisse le contexte politique du dialogue interculturel, examine comment les universités peuvent devenir des acteurs de dialogue interculturel et propose des exemples de bonne pratique de différents parties du monde.


Higher education for modern societies: competences and values (Council of Europe higher education series No.15) (2010)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise

Sjur Bergan and Radu Damian (eds)
ISBN 978-92-871-6777-4

Développer les compétences des apprenants est un élément important de la mission de l'enseignement supérieur. Le genre de compétences que l'enseignement supérieur devra développer dépendra de ce que nous voyons comme les objectifs de l'enseignement supérieur. Le terme de «compétences convergentes" souligne la nécessité non seulement de former des personnes pour des tâches spécifiques, mais d'éduquer toute la personne. L'éducation, c'est l'acquisition de compétences, mais aussi l'acquisition des valeurs et des attitudes. Comme les politiques d'éducation commencent à mettre davantage l'accent sur les résultats du processus d'éducation, des résultats d'apprentissage en sont venus à être considérés comme un élément essentiel des politiques en Europe et en Amérique du Nord.

Ce livre explore les rôles et les objectifs de l'enseignement supérieur dans les sociétés modernes complexes et l'importance des compétences à cet égard. Bien que le débat public en Europe pourrait donner l'impression que le seul but de l'enseignement supérieur est la préparation à un emploi, ce rôle important est complétée par au moins trois autres: la préparation à la citoyenneté démocratique, le développement personnel et le développement d'une base de connaissances approfondie et diversifiée. Ce travail s'appuie sur les expériences en Europe et en Amérique du Nord à souligner que la discussion n'est pas en fait sur lequel de ces différents objectifs est la seule "vraie", ils sont tous importants, et ils coexistent.

   


Advancing democratic practice: A self-assessment guide for higher education (Council of Europe higher education series No.14) (2010)
Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise

Author(s) : Douglas Barrera and Virgilio Meira Soares
ISBN 978-92-871-6663-0
What is democratic governance and how can it benefit universities and higher education institutions in preparing students to become participating, democratic adult citizens? How can universities and other higher education institutions evaluate how they contribute to their students' education for democratic citizenship?
The two authors, coming from both sides of the Atlantic Ocean, one a student, the other a professor, examine how deans, rectors and university staff can operate on a day-to-day basis, describe how the journey down the road towards democratic practice tends to take shape and help readers to estimate how far their establishment has come along this road. This guide offers practical advice on starting, continuing and evaluating the journey.

The guide is a result of co-operation between the Education for Democratic Citizenship and Human Rights and the Higher Education and Research programmes.


Developing attitudes to recognition: substantial differences in an age of globalisation (Council of Europe higher education series No.13) (2010)

Author(s) : E.Stephen Hunt and Sjur Bergan (eds)
ISBN 978-92-871-6697-5
The concept of "substantial differences" - far from being a dry, technical topic for a book on higher education policy - goes to the heart of how we view qualifications and education and is the key concept of the Council of Europe/UNESCO Convention on the Recognition of Qualifications concerning Higher Education in the European Region, better known as the Lisbon Recognition Convention. What do learners know and understand and what are they able to do on the basis of their qualifications? How can this be expressed and described, and how can learners carry their qualifications across borders without leaving part of their real value behind?

In discussions on substantial differences, the technical meets the philosophical, the administrative meets the political. Decisions on recognition, made in considering whether a difference is substantial, have a direct influence on applicants' future study and employment opportunities, but also reveal how those who make the decisions view themselves, their education system and their societies.

Improving recognition in the European Higher Education Area: an analysis of national action plans (Council of Europe higher education series No.12) (2010)
Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise
978-92-871-6648-7 Andrejs Rauhvargers and Agnese Rusakova
In 2007, ministers responsible for the implementation of the Bologna Process submitted national action plans for improving the recognition of qualifications, which is one of the priorities of this process. While the international legal framework for recognition is largely in place, there is still much to be done to improve the framework's implementation.

The authors analyse the national action plans, demonstrating that there is great variety in practice among European countries. While some national action plans, provide a clear agenda for further improvement, others merely describe the current state of affairs, offering little indication for further action. This book will be of interest to policy makers and practitioners, and it is hoped that the analysis it provides will encourage further discussion and, above all, improved practice.

Le dialogue interculturel sur les campus universitaires (Série «  Enseignement supérieur du Conseil de l’Europe » n°11) (2009)

978-92-871-6502-2
Sous la direction de Sjur Bergan et Jean-Philippe Restoueix

Une société moderne ne saurait plus se concevoir comme une entité isolée et monoculturale. L'interaction entre cultures diverses est une réalité pour la plupart des Européens, elle est également un facteur d'enrichissement pour nos sociétés, bien qu'aussi source de tensions. C'est pourquoi le Conseil de l’Europe a fait du dialogue interculturel l’une de ses priorités politiques, comme en témoigne avec force l’adoption, en mai 2008, du Livre blanc «Vivre ensemble dans l’égale dignité».

L'enseignement supérieur, de par son histoire et sa pratique contemporaine, est un partenaire naturel et un instigateur du dialogue et de la compréhension interculturels. Les établissements d'enseignement supérieur, les campus universitaires, sont eux-mêmes des sociétés multiculturelles et font à ce titre l’objet du présent volume. Un second volume s'intéressera au rôle de l’enseignement supérieur dans la promotion du dialogue et de la compréhension interculturels dans la société au sens large.

Les nouveaux défis de la reconnaissance (Série « Enseignement supérieur du Conseil de l'Europe » n° 10) (2008)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise
978-92-871-6331-8
Andrejs Rauhvargers and Sjur Bergan (eds)

Le Processus de Bologne vise à établir un Espace européen de l’enseignement supérieur d’ici 2010. La juste reconnaissance des qualifications en est l’un des éléments clés. En effet, ce droit individuel facilite la mobilité universitaire, objectif essentiel du processus. On ne peut donc envisager un tel espace paneuropéen, dans lequel les apprenants et le personnel enseignant pourront se déplacer librement, sans la mise en place d’un cadre approprié pour la juste reconnaissance des qualifications.

La présente publication s’attache tout particulièrement à deux sujets. D’une part, les possibilités de reconnaître des qualifications qui ne sont pas le résultat d’un cursus traditionnel dans des établissements classiques de l’enseignement supérieur ; d’autre part, la reconnaissance des qualifications dans un contexte mondial. Elle donne par ailleurs une vue d’ensemble des plans d’action nationaux pour la reconnaissance, qui ont été soumis par les membres du Processus de Bologne avant la conférence ministérielle de Londres en mai 2007.

Garantie de la qualité dans l’enseignement supérieur : quelle légitimité ? (Série « Enseignement supérieur du Conseil de l’Europe » n°9) (2008)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise
978- 92-871-6237-3
Luc Weber and Katia Dolgova-Dreyer (eds)

En 2005, les ministres impliqués dans le Processus de Bologne ont adopté un ensemble de lignes d'orientation européennes pour la garantie de la qualité, question centrale du débat sur l’enseignement supérieur en Europe et priorité au niveau de chaque pays comme au niveau européen.

Dans la présente publication, la garantie de la qualité dans l’enseignement supérieur est considérée comme une responsabilité publique. Les décideurs et les praticiens qui ont contribué à l’ouvrage l’envisagent comme un élément de la gouvernance de l’enseignement supérieur et examinent son rôle dans la reconnaissance des qualifications. Des études de cas illustrent ses divers aspects dans deux cadres nationaux relativement différents.

Enseignement supérieur et culture démocratique : citoyenneté, droits de l’homme et responsabilité citoyenne (Série « Enseignement supérieur du Conseil de l’Europe » n° 8) (2008)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise

Le présent ouvrage, huitième volume de notre série « Enseignement supérieur » porte sur le rôle que joue l’enseignement supérieur dans la promotion d’une culture démocratique. Il est le fruit d’un forum consacré au rôle de l’enseignement supérieur dans la promotion de la citoyenneté, des droits de l’homme et de la démocratie durable, forum organisé en juin 2006 dans le cadre des activités que mène depuis longtemps le Conseil de l’Europe dans le domaine de l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme. Ce volume vient compléter des travaux antérieurs qui portaient sur les obligations des pouvoirs publics en matière d’enseignement supérieur et de recherche et qui ont conduit, en 2007, à l’élaboration d’une recommandation du Comité des Ministres aux États membres. Pour promouvoir le caractère durable de nos sociétés démocratiques, il importe que les pouvoirs publics défendent la qualité du système d’enseignement supérieur, mais aussi que les établissements d’enseignement supérieur travaillent en étroite liaison au progrès de la société.

Le patrimoine des universités européennes - 2è édition (Série « Enseignement supérieur du Conseil de l'Europe » n° 7)

978-92-871-6120-8
Nuria Sanz, Sjur Bergan (eds)

Les universités sont des institutions européennes par excellence. Si l’on est généralement conscient qu'elles ont une longue histoire, on l’est beaucoup moins de la valeur de leur patrimoine: I'expérience accumulée par les universités et leur importante culture matérielle transmises d'une génération a I'autre, et le rôle de ce patrimoine aujourd'hui.
Ce livre vise a explorer d'une part le patrimoine des universités, tant matériel qu'intellectuel, dans toute sa diversité, et d'autre part la façon dont il s'est transmis dans les pays de I'Europe à des époques différentes. Le but de cette publication est de souligner le rôle clé que jouent les universités dans le patrimoine culturel de I'Europe ainsi que de les encourager à coopérer au niveau européen pour définir une approche commune de leurs problèmes et défaillances en ce domaine.
Les auteurs, issus d'une quinzaine d’institutions, s'occupent du patrimoine des universités d'une perspective académique, ainsi que de sa gestion et de sa préservation.

Qualifications : introduction à un concept par Sjur Bergan Sjur Bergan (Série « Enseignement supérieur du Conseil de l'Europe » n° 6) (2007)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise
978-92-871-6125-3
Sjur Bergan

Les qualifications constituent un élément-clé des politiques de l’enseignement supérieur en général et du processus de Bologne en particulier. Beaucoup de travaux ont été accomplis dans ce domaine ces dernières années et une compréhension claire des qualifications est essentielle pour transformer l’espace européen de l’enseignement supérieur en une réalité.
Cet ouvrage fournit une vue d'ensemble systématique du concept des qualifications, explore ses principaux éléments, tels que le niveau, la charge de travail, la qualité, les profils et les résultats des études; il examine aussi les compétences génériques et des sujets spécifiques. L’auteur considère également le développement des cadres des qualifications et explore l’impact de notre compréhension du concept des qualifications sur la reconnaissance.


La Gouvernance de l’enseignement supérieur entre la culture démocratique, aspirations académiques et forces du marché (Série « Enseignement supérieur du Conseil de l'Europe » n° 5) (2006)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise
92-871-5957-2
Jürgen Kohler, Josef Huber and Sjur Bergan (eds)

Ce cinquième volume de notre série « Éducation supérieure » est le fruit d’une conférence sur la gouvernance de l’éducation supérieure et d’un projet lancé par le Comité directeur de l’enseignement supérieur et de la recherche du Conseil de l’Europe pour mettre en lumière cette question, qui sous-tend l’essentiel du débat actuel sur la réforme de l’éducation, mais qui n’a pas encore fait l’objet d’un examen international approfondi.

Ce volume se propose de décrire certains aspects de la gouvernance dans l’enseignement supérieur, de mettre en lumière les enjeux actuels dans ce domaine et d’établir un parallèle avec les questions fondamentales que posent le débat social et, plus particulièrement, le Processus de Bologne. Sa démarche n’est pas tant de présenter des conclusions définitives que de contribuer à un débat nécessaire et continu en apportant des éléments sérieux et argumentés. Ce débat est d’ailleurs amené à gagner en importance et en pertinence à mesure que progresse la transformation de l’Espace européen de l’enseignement supérieur et que la gouvernance durable du changement devient une problématique majeure.

Cliquez ici pour télécharger la publication au format pdf.

   

Reconnaissance dans le processus de Bologne: développement des politiques et voie vers la bonne pratique (Série « Enseignement superieur du Conseil de l'Europe » n° 4) (2006)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise
92-871-6007-4
Sjur Bergan and Andrejs Rauhvargers (eds)

L’objectif du Processus de Bologne est de créer un Espace européen de l’enseignement supérieur d’ici 2010. Pour faire de cet espace une réalité, l’une des mesures essentielles est de faciliter la juste reconnaissance des qualifications pour les étudiants et les diplômés.

Outre un tour d’horizon complet des évolutions récentes dans le domaine de la reconnaissance des qualifications, le présent volume contient des articles sur divers sujets : incidence des tout récents cadres des qualifications sur la reconnaissance, reconnaissance et garantie de la qualité, résultats de l’apprentissage, transfert de crédits, reconnaissance et marché du travail, enseignement transfrontalier et problème de la reconnaissance en dehors de l’Espace européen de l’enseignement supérieur.

   

Normes pour la reconnaissance: la Convention de reconnaissance de Lisbonne et ses textes annexes (Série « Enseignement supérieur du Conseil de l’Europe » n° 3) (2005)

92-871-5902-5
Sjur Bergan et Andrejs Rauhvargers (eds)

En ce troisième volume de la série «Enseignement supérieur du Conseil de l’Europe», toutes les normes juridiques pour la reconnaissance des qualifications, développées conjointement par le Conseil de l’Europe et l’UNESCO dans la Convention de reconnaissance de Lisbonne, sont rassemblées en un seul tome. Le but de ce livre est de mettre les normes juridiques européennes actuelles à la disposition des évaluateurs de qualification et de ceux qui sont amenés à prendre des décisions en matière de reconnaissance, ainsi que les autres intéressés par ce sujet, incluant des responsables politiques.

Le rôle des pouvoirs publics dans l'enseignement supérieur et la recherche (Série « Enseignement superieur du Conseil de l’Europe » n° 2) (2005)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise
92-871-5679-4
Luc Weber and Sjur Bergan (eds)

L’intervention des pouvoirs publics dans l’enseignement supérieur et la recherche est depuis longtemps l’un des fondamentaux du paysage universitaire européen. Or, quand bien même on s’obstinerait à les appliquer, les anciennes solutions n’ont plus ce rôle protecteur qui était leur finalité première, car nos sociétés ne cessent d’évoluer à un rythme soutenu. Les pouvoirs publics doivent faire face à une demande croissante d’attention et de financement, alors que les fonds publics n’augmentent pas, ou, en tout cas, pas au rythme de la demande. Si le financement public de l’enseignement supérieur et de la recherche reste élevé, le concept de responsabilité publique doit être envisagé dans un sens beaucoup plus large. Il importe également de le moduler en examinant plus précisément les différents degrés et niveaux de responsabilité ainsi que les instruments qui existent pour exercer cette responsabilité. Le présent ouvrage, fruit d’une conférence organisée par le Conseil de l’Europe, se propose d’examiner les tenants et les aboutissants de la responsabilité publique dans ces sociétés complexes alors qu’elles entrent dans le XXIe siècle, en s’attachant aux politiques générales de l’enseignement supérieur et, plus particulièrement, à certains aspects : enseignement supérieur pour une culture démocratique, accès aux résultats des travaux de recherches, financement, égalité des chances, différentes approches de la réglementation, nouvelles tendances dans l’enseignement supérieur, etc.

   
   
   
   
   
   
   
   


L’université en tant que res publica – gouvernance de l’enseignement supérieur, participation des étudiants, l’université comme site de citoyenneté (Council of Europe higher education series No. 1) (2004)

Ce volume n’est disponible qu’en version anglaise
92-871-5515-1
Sjur Bergan, Annika Persson, Frank Plantan, Sergiu Musteaţă, Angela Garabagiu

La gouvernance de l’enseignement supérieur joue aujourd’hui un rôle majeur dans les politiques de l’enseignement supérieur en Europe, où les formes traditionnelles de gouvernance universitaire sont remises en question. Le présent ouvrage rassemble divers aspects du rôle de l’université en tant que site de citoyenneté démocratique, depuis la participation des étudiants à la gouvernance de l’enseignement jusqu’à l’idée d’un établissement d’enseignement supérieur acteur de la société démocratique. Les articles rassemblés ici montrent comment l’apprentissage et la pratique à l’université ont un effet sur le développement et la sauvegarde de la culture démocratique dans la société. Ils soulignent aussi l’importance de l’éducation et de l’enseignement supérieur et leur contribution aux objectifs politiques généraux du Conseil de l’Europe, à savoir la démocratie, les droits de l’homme et la prééminence du droit. La gouvernance et la participation, qui sont au cœur des valeurs et des priorités du Conseil de l’Europe, figureront au premier plan en 2005, année européenne de l'éducation à la citoyenneté démocratique.

Cliquez ici pour télécharger la publication au format pdf.


La problématique de la reconnaissance dans le Processus de Bologne (2003)

92-871-5150-4
Sjur Bergan

Le Processus de Bologne, qui vise à établir un Espace européen de l’enseignement supérieur d’ici 2010, est la réforme de l’enseignement supérieur la plus importante engagée en Europe depuis l’immédiat après 1968. L’un de ses objectifs premiers est de faciliter le déplacement en Europe des étudiants et des diplômés de l’enseignement supérieur. La reconnaissance des qualifications en est un préalable essentiel.
Le présent ouvrage se propose de faire le point sur la reconnaissance des qualifications en Europe et de faire ressortir les politiques qui contribueront à faire de l’Espace européen de l’enseignement supérieur une réalité. Il est le fruit de spécialistes de la reconnaissance des qualifications et de décideurs de l’enseignement supérieur de plusieurs pays d’Europe, mais aussi du monde entier.


Les politiques linguistiques dans l'enseignement supérieur - Invitation au débat (2003)

92-871-5155-5
Sjur Bergan

Ce livre est le fuit d'une table ronde du Comité directeur pour l'enseignement supérieur et la recherche du Conseil de l'Europe.

Convention on the Recognition of Qualifications concerning higher education in the European Region (No.165) (1998)

92-871-3392-1


Recognition of higher education qualifications: challenges for the next decade (1998)

92-871-3018-3


The European conventions on higher education (1998)

92-871-2597-X
S. Bergen

Pour plus d’informations sur les publications du Conseil de l’Europe veuillez consulter la Librairie en ligne du Conseil de l'Europe