Ce side event invitera les participants à débattre sur les tensions entre le besoin de cohérence et de contrôle d’une part et l’importance cruciale de la diversité et de la liberté dans l’éducation d’autre part.

8 novembre 2016 - 16.30-18.00 - palais de l'europe - Salle 11 – Interprétation : FR/EN

La réponse est « non ». L'éducation pour la démocratie est fondée sur des valeurs, c’est politique, donc sensible. Cela dépend du contexte, des besoins et des capacités individuelles. Mais, tout comme pour d'autres domaines de l'éducation, elle est soumise à des politiques, des programmes et des examens. Au niveau international, il existe également des normes exprimées au moyen d'instruments juridiques adoptés par les gouvernements. Quels sont les avantages et les pièges des approches communes dans ce domaine ? Se prépare pour la démocratie est-ce une mission importante de l'éducation ou tout simplement une option ? L'éducation formelle est-elle destinée au marché du travail et l’éducation non formelle pour la partie plus «agréable» de l'éducation ? Dans quelle mesure l'évaluation - que ce soit au niveau des apprenants ou au niveau des pays – tient-elle compte de notre diversité et nous aide-t-elle à grandir, ou nous conduit-elle à négliger nos différences et étouffer le dialogue ?

modérateurs modérateurs
BERGAN Sjur

Sjur BERGAN

Chef du Service de l’Education, Conseil de l’Europe

Conseil de l’Europe

Sjur Bergan est le chef du service de l'éducation et dirige actuellement le projet sur les compétences pour une culture de la démocratie du Conseil de l'Europe. Il était l’auteur principal de la Convention de reconnaissance de Lisbonne, ainsi que des recommandations sur la responsabilité publique pour l'enseignement supérieur ; la liberté académique et l'autonomie institutionnelle ; et sur l’assurance d’une éducation de qualité. Il est membre du Groupe de suivi de Bologne et a présidé les groupes de travail sur la réforme structurelle 2007 - 15. Sjur est rédacteur en chef de la Série Enseignement supérieur du Conseil de l’Europe et l'auteur de Qualifications: Introduction to a Concept and Not by Bread Alone, ainsi que de nombreux chapitres de livres et d'articles sur l'éducation et la politique de l'enseignement supérieur.

JOHNSON Matthew

Matthew JOHNSON

Directeur de la citoyenneté démocratique et de la participation, Conseil de l’Europe

Conseil de l’Europe

La Direction de la citoyenneté démocratique et de la participation soutient les efforts des Etats membres pour favoriser la participation démocratique et la citoyenneté pour l'élaboration de politiques d'éducation et de jeunesse, la mise en œuvre des programmes de renforcement des capacités, et pour fournir aux États membres et organes représentatifs spécialisés, notamment dans le domaine de la jeunesse, des moyens pour discuter et déterminer ensemble les politiques et les bonnes pratiques. Matthew, qui a été nommé directeur en février 2016, a travaillé auparavant pour le gouvernement britannique dans divers domaines de politique étrangère, à Londres, en Afrique du Sud, au Japon, au Ghana, à l'ONU à New York, et à Strasbourg. Il a également travaillé au 10 Downing Street sur un éventail de questions internes et économiques.

intervenants intervenants
MAIRESSE Pierre

Pierre MAIRESSE

Conseiller pour l’éducation des Européens dans le monde, ancien directeur de l’éducation et ancien directeur de la jeunesse, DG EAC, Commission européenne

Français, formation d'ingénieur en télécommunications, carrière au sein de la Commission européenne dans différents domaines (informatique, information, culture), et directeur responsable des programmes et des politiques européennes pour la jeunesse et l'éducation. Retraité depuis 2015, actif dans l'association EDLM (Les Européens dans le monde) en tant que conseiller pour l'éducation, et pour le projet pour l'accueil des réfugiés dans une communauté locale à Bruxelles.

POPOVIC Milica

Milica POPOVIC

Doctorante à Sciences Po Paris et université de Ljubljana

Serbie

Milica Popovic, titulaire d’un MA est une politologue travaillant comme consultante indépendante, dirigeant depuis 2012 sa propre agence de recherche et de conseil «Nomade». Milica fait partie du Groupe d'experts du Conseil de l'Europe pour le développement des compétences pour la culture démocratique et a travaillé sur l'assurance qualité, la reconnaissance des qualifications et l'accès à l'éducation et à l’éducation pour la démocratie dans le domaine de l’enseignement supérieur au sein de l'espace européen, les Balkans occidentaux, du Caucase et de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Milica est actuellement maître assistante à l'École des affaires internationales (Sciences Po Paris) et doctorante à la fois à Sciences Po Paris et à l'université de Ljubljana.

TOURA Katerina

Katerina TOURA

Ministère de l’éducation, de la recherche et des affaire religieuses, membre du réseau des coordinateurs pour l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe

Grèce

Katerina Toura est spécialisée dans l’éducation et les droits de l’homme. Depuis 2006, elle travaille pour le ministère grec de l’Education, de la Recherche et des Questions religieuses, au département des affaires européennes et internationales de l’éducation. De 1998 à 2008, elle a travaillé comme chercheur à l’université d’Athènes (centre d’éducation interculturelle) dans le cadre du programme « éducation des étudiants migrants et rapatriés », à la conception de matériels et d’interventions scolaires. Mme Toura est membre du Réseau des coordinateurs pour l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe et participe actuellement en tant qu’experte de premier plan à la préparation du rapport du Conseil de l’Europe sur la situation de l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme en Europe.

WULFF Antonia

Antonia WULFF

Coordinatrice, Education International

Antonia Wulff est coordinatrice d’Education International (EI), la fédération mondiale des syndicats d'enseignants. Elle a dirigé le plaidoyer de EI sur les objectifs mondiaux de développement durable et son travail se concentre désormais sur la mise en œuvre et le suivi de l'OMD. Avant de rejoindre EI, Antonia a dirigé un projet sur l'éducation démocratique en Finlande. Elle était militante étudiante et présidente du Conseil consultatif du Conseil de l'Europe pour la jeunesse. Elle est titulaire d’une maîtrise en sociologie de l'Université d'Helsinki

Thèmes et labs 2016 Thèmes et labs 2016