8 Novembre 2016 -10.00/12.00 - palais de l'Europe - salle 6 - Interpretation: FR/EN

Le laboratoire examinera des exemples d'éducation aux droits de l’homme pour différents publics, et les moyens de tirer le meilleur parti des partenariats entre les ONG et les établissements d'enseignement.

initiative 1 initiative 1

L’égalité commence par l’éducation, Amnesty International Moldova

But: La culture du respect de et de l’action pour la défense et la promotion de tous les droits de l’Homme en Moldova.

Objectifs: 1. Les jeunes dans des écoles ciblées reçoivent une enseignement sur les thèmes de l'EDH, la non-discrimination, l'égalité, le développement durable, etc. dans le cadre de leurs programmes, et prennent des mesures pour lutter contre la discrimination et d'autres violations des droits de l'homme en Moldova et d'autres pays. 2. Un cours d’EDH fait partie intégrante du programme national, à tous les niveaux scolaires, un cours d’ EDH fait partie de la formation initiale des enseignants. Le principal groupe d'intervenants du projet sont les enseignants et les animateurs de jeunesse, qui reçoivent une formation et piloteront les matériels pédagogiques élaborés par AIM.

Présentateur(s)/trice(s)

TERGUȚĂ Violeta

Violeta TERGUȚĂ

Coordinatrice du Programme d’Education aux Droits de l’Homme, Amnesty International Moldova

Moldova

Violeta Terguţă est la coordinatrice du programme d’éducation aux droits de l’homme (PEDH) d’Amnesty International Moldova (AIM). Elle travaille chez AIM depuis 2012. Elle y a commencé comme chargée des médias et des relations publiques et depuis 2013, elle assure la coordination des PEDH. Elle coordonne les travaux de l'EDH d’AIM, y compris la mise en œuvre du cours facultatifs d’EDH dans les écoles moldaves, le développement du matériel EDH, et entretient un contact permanent avec les parties prenantes de l'AIM. Elle mène des activités d'EDH, y compris des formations avec / pour les enseignants d’EDH et des établissements scolaires soutenus par Amnesty, assure le suivi des initiatives du gouvernement / des organisations non gouvernementales sur l'éducation aux droits de l'homme et le suivi de la plate-forme de communication sur l’EDH. Auparavant, elle a travaillé comme consultante pour le renforcement des capacités pour le ministère de l'éducation / projet PNUD.

initiative 2 initiative 2

Cours de droits de l'homme pour les demandeurs d'asile mineurs non accompagnés, Human Rights Academy, Norvège

Les jeunes demandeurs d'asile qui connaissent des expériences de vie difficiles sont confrontés des situations pénibles dans les centres d'asile. Les objectifs de ces cours sont 1) de les informer sur le droit international des droits de l’homme et la démocratie, 2) de motiver les jeunes et développer des attitudes positives basées sur la dignité humaine, l'égalité et le respect, 3) d'augmenter leur estime de soi, et 4) de mieux les intégrer. Ces cours sont importants que les jeunes restent en Norvège ou qu’ils retournent dans leur pays d'origine. Actions / participants : deux jours de cours pour les jeunes demandeurs d'asile et des cours pour les réfugiés / demandeurs d'asile avec des jeunes Norvégiens. Portée: 1.800 demandeurs d'asile (depuis 2008)

Présentateur(s)/trice(s)

LANGMYR Marit

Marit LANGMYR

Gestionnaire de Projet, Human Rights Academy

Norvège

Marit Langmyr est titulaire d’un master en sciences politiques spécialisé en droits de l'homme de l'Université d'Oslo. Dans sa thèse, Marit Langmyr a analysé l'influence des ONG dans la négociation de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. De plus, elle est diplômée en éducation préscolaire de l’université de Bergen. De 2010-2015 Marit Langmyr a travaillé dans les secteurs de l'éducation et de la communication à Travel for peace (qui organise des voyages d'études dans les anciens camps de concentration nazis). Une responsabilité particulière : l'éducation des jeunes aux droits de l'homme, la Shoah, la Seconde Guerre mondiale et les conflits ultérieurs.

Intervenants Intervenants

Durant le laboratoire, les intervenants sont invités à faire des commentaires critiques sur l'impact, la transférabilité, la durabilité et le risque de l'initiative.

ABDELILAH Kadili

Kadili ABDELILAH

Président de la Fondation Tamkine pour l’Excellence et la Créativité

Maroc

Président Fondateur de la Fondation TAMKINE pour l’Excellence et la Créativité, Dr. Kadili, d’origine marocaine, a assuré des fonctions supérieures au sein de l’Administration Publique marocaine, dont celles de Directeur de Cabinet du Ministre des Affaires Administratives, de Directeur de la Réforme Administrative, de Directeur Adjoint des Archives Royales et de Directeur Central au Ministère de l’Habitat. Dr Kadili a, par ailleurs, assuré des enseignements portant sur le Droit, les méthodes modernes de gestion, et ce aussi bien au Maroc qu’aux USA, et a exercé des fonctions de Vice-Président d’entreprises américaines, d’avocat, Directeur pour l’établissement de la paix et la règle de droit au Mémorial RFK, d’une organisation internationale basée à Washington DC, et de président d’une organisation internationale active dans le domaine des droits de l’homme et de la primauté du droit. Dr. Kadili s’est particulièrement focalisé sur la transition démocratique, le développement et l’émergence de pays africain, où il continu à ce jour à assurer des activités de conseil et d’assistance. Le Président de la Fondation Tamkine est titulaire de plusieurs diplômes pré et post doctoraux dont ceux de facultés et d’écoles Marocaines, et d’écoles de gestion d’entreprises et de droit des États Unis d’Amérique. Dr. Kadili est marié et est père de trois enfants

ASADI Shams

Shams ASADI

Commissaire aux droits de l’homme et chef du Bureau des droits de l’homme de la ville de Vienne

Autriche

Shams Asadi est la Commissaire aux droits de l'homme et la chef du Bureau des droits de l’homme de la ville de Vienne. Elle a étudié l'architecture et la planification urbaine et possède de nombreuses années d'expérience pratique et académique dans la régénération urbaine et le développement urbain axés sur les affaires européennes et internationales. La dimension droits de l'homme dans le développement urbain l'accompagne depuis le début de sa vie professionnelle et depuis 2010 les droits de l'homme sont le sujet principal de sa carrière.

modérateur modérateur
HAAK Torbjörn

Torbjörn HAAK

Ambassadeur, Représentant permanent de la Suède auprès du Conseil de l'Europe

Suède

Lab 5 - Connaître ses droits !
palais de l'Europe - salle 6 8 Novembre 2016 -10.00/12.00
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
thèmes et labs 2016 thèmes et labs 2016