Retour

Le Président du Comité des Ministres s’adresse aux membres du Congrès

Session du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux Strasbourg 29 mars 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Ioannis Kasoulides

Ioannis Kasoulides

« Nos programmes sont orientés de la même façon sur l’approfondissement des valeurs du Conseil de l’Europe, le soutien de la coopération interinstitutionnelle et le renforcement des relations avec les pays de notre voisinage, » a déclaré le Président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe et Ministre des Affaires étrangères de Chypre, Ioannis Kasoulides, s’adressant aux membres du Congrès le 29 mars 2017.

Il a indiqué que Chypre envisage actuellement de réformer son administration locale et a rappelé l’adoption par le Congrès, en octobre 2016, de sa Recommandation sur la démocratie locale à Chypre. Il a également souligné les nombreux points de convergence entre les priorités chypriotes et celles du Congrès, en particulier la lutte contre la radicalisation, l’intégration des réfugiés et des migrants, et la lutte contre l’antitsiganisme.

« La priorité du Congrès, qui est d’accroître la qualité de la démocratie locale et régionale, notamment en sensibilisant aux droits de l’homme au niveau local et régional et en agissant en faveur de l’éthique et de la transparence, est particulièrement importante et nécessaire, » a-t-il ajouté.

Le Président du Comité des Ministres a, par ailleurs, évoqué la situation de crise en Turquie suite au coup d’Etat manqué de juillet 2016 et a souligné la volonté de la présidence chypriote « d’aider les autorités turques, tout en assurant le respect de nos normes communes en ce qui concerne les droits de l’homme, la démocratie et la prééminence du droit ». Un débat sur les détentions de maires élus et leur remplacement par des personnes nommées par le gouvernement figure à l’agenda de la 32e Session, suite à une mission d’enquête effectuée en Turquie en 2016.