Back

Nadia Murad, lauréate du Prix des droits de l’homme Václav Havel 2016

Session de l'Assemblée parlementaire Strasbourg 10 octobre 2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Pedro Agramunt et Nadia Murad

Pedro Agramunt et Nadia Murad

Le 4ème Prix des droits de l’homme Václav Havel – qui rend hommage à une action exceptionnelle de la société civile pour défendre les droits de l’homme – a été décerné à Nadia Murad, militante yazidi des droits de l’homme. Les 60 000 € du prix lui ont été remis aujourd’hui, lors d’une cérémonie spéciale au Palais de l’Europe à Strasbourg, le jour de l’ouverture de la session plénière d’automne de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

Alors qu’elle était âgée de 21 ans (en 2014), Nadia Murad a été enlevée par Daech dans le Nord de l’Irak, avec des milliers d’autres femmes et d’enfants. Elle a été maintenue en esclavage et a subi des mauvais traitements pendant trois mois jusqu’à ce qu’elle réussisse à s’enfuir et à gagner l’Allemagne. Depuis, elle est devenue militante des droits de l’homme. (suite...)

Voir aussi :
Dossier sur le Prix des droits de l'homme Václav Havel