Back

Les autorités lettones devraient enquêter sur les violations des droits humains à la frontière avec le Belarus

Lettre
Strasbourg 09/08/2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les autorités lettones devraient enquêter sur les violations des droits humains à la frontière avec le Belarus

Dans une lettre adressée au Ministre letton de l’Intérieur et publiée aujourd’hui, la Commissaire Mijatović exprime sa préoccupation face aux informations selon lesquelles des réfugiés, des demandeurs d’asile et des migrants ont été empêchés par la violence d’entrer en Lettonie depuis le Bélarus, détenus dans des conditions inhumaines dans la forêt, privés d'accès à la procédure d’asile et contraints de signer des déclarations de retour volontaire.

Compte tenu de la gravité des allégations de manquements imputés aux gardes-frontières et aux unités spéciales de patrouille frontalière de l'État letton, la Commissaire exhorte les autorités lettones à veiller à ce qu'une enquête indépendante et approfondie soit menée, dans les plus brefs délais, pour établir la pleine responsabilité des abus qui ont pu être commis.

« J'appelle en outre les autorités lettones à garantir le plein accès à la zone frontalière aux représentants de la société civile, aux organisations internationales intéressées, telles que le HCR, et aux médias, afin qu’une aide humanitaire et une assistance juridique adéquates puissent être offertes à tous ceux qui ont besoin d’aide », écrit la Commissaire. Elle souligne que, si la Lettonie est confrontée à des problèmes importants en matière de franchissement irrégulier des frontières, elle reste tenue de protéger ses frontières d'une manière qui soit pleinement conforme aux obligations qui lui incombent au titre de la Convention européenne des droits de l’homme.