Jeunesse

La transmission de la mémoire de l’Holocauste et la prévention des crimes contre l’humanité va de pair avec le projet de promotion des valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe et de réflexion sur le vivre ensemble dans des sociétés plurielles, par l’encouragement au dialogue interculturel auprès des jeunes. Les nouvelles générations d’Européens découvrent les conséquences extrêmes des violations des droits de l’Homme, du racisme, de l’antisémitisme, de la discrimination mais aussi de l’importance de s’engager dans une action citoyenne avec la présentation d’attitudes exemplaires telles celles des résistants et des « Justes parmi les Nations ».

  • 1. L’éducation informelle par l’intermédiaire des mouvements de jeunesse, des associations de jeunes et des ONG spécialisées sera encouragée par la formation des cadres de ces nouveaux publics cibles sur la transmission de l’Holocauste et la prévention des crimes contre l’humanité, adaptées aux besoins spécifiques de ces nouveaux vecteurs, en vue de multiplicateur ;
  • 2 Une attention particulière sera portée à la lutte contre le négationnisme et le révisionnisme de l’Holocauste. Des formations ad hoc d’éducateurs seront mises en place pour répondre aux attitudes des adolescents fragiles qui sont à la recherche de leur identité et risquent d’être influencés par des discours démagogiques d’exclusion ou fascinés par l’horreur de l’Holocauste ;
  • 3. Une réflexion sera menée sur l’utilisation des nouveaux moyens de communication à fort impact sur les dernières générations, en particulier pour le réseautage et la transmission par le vecteur des «multiplicateurs». Cela contribuera à améliorer la visibilité des actions du Conseil de l’Europe en direction de la jeunesse sur ce sujet ;
  • 4. Un événement sera organisé par le Conseil de l’Europe permettant de rendre le premier hommage européen aux « Justes parmi les Nations » et d’y associer la jeunesse européenne ; ainsi, la transmission des valeurs fondamentales de l’Organisation, mais aussi la notion de refus de l’indifférence, et les principes de solidarité seront mis en exergue ;
  • 5. Des activités conjointes avec le secteur Jeunesse seront mises en place aux Centre Européen de la Jeunesse de Budapest et de Strasbourg.