Enseignement de l'histoire

L'histoire au Conseil de l'Europe

"La dimension européenne de l'éducation" - Conférence Permanente des Ministres européens de l'Education (1991)

En 1991, face à "l'accélération de la marche vers l'unité européenne, la démocratisation des pays de l'Europe centrale et orientale, la perspective d'un espace économique européen et l'interdépendance toujours plus étroite avec le reste du monde", la Conférence Permanente des Ministres européens de l'Education a adopté deux résolutions:

  • - sur "la dimension européenne de l'éducation : pratique de l'enseignement et contenu des programmes" dans laquelle les Ministres recommandent que

    "l'éducation [aide] les jeune à prendre conscience de leur identité européenne sans qu'ils perdent de vue pour autant leurs responsabilités à l'échelle mondiale, ni leurs racines nationales, régionales et locales. [Une dimension européenne en éducation] doit contribuer à leur faire comprendre que la perspective européenne s'applique à de nombreux domaines de la vie quotidienne et que des décisions au plan européen sont nécessaires. Les jeunes doivent être incités à façonner l'Europe conformément aux valeurs qui constituent leur héritage commun".

    " L'Europe et son développement doivent faire partie intégrante de l'enseignement de la géographie, de l'histoire, des sciences sociales ou de l'instruction civique, ainsi que des matières comportant des éléments d'économie et de droit… En histoire, cela implique l'étude de l'origine des peuples et des Etats européens et l'étude des mouvements sociaux, politiques, idéologiques et religieux, des luttes hégémoniques, des idées et réalisation culturelles qui ont déterminé leur développement".

  • - sur "les activités du Conseil de la Coopération Culturelle du Conseil de l'Europe "

Cette résolution recommande d'intensifier les programmes avec l'Europe centrale et orientale et les Etats baltes pour réformer et démocratiser leurs systèmes éducatifs. Pour la division de l'enseignement de l'histoire, cela s'est traduit par le lancement de programmes bilatéraux et régionaux, et un premier symposium paneuropéen à Bruges en décembre 1991.

Résolution sur "la dimension européenne de l'éducation" - Téléchargez le document

Résolution sur "les activités du Conseil de la Coopération Culturelle" - Téléchargez le document

[Suite]