Enseignement de l'histoire

L'histoire au Conseil de l'Europe

Le "dialogue interculturel" – Troisième Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement, Varsovie, Pologne, 2005

Si un projet sur l'Education interculturelle a bien été lancé en 2002, et bien que les objectifs principaux du Conseil de l'Europe aient toujours été d'engendrer la compréhension et la confiance mutuelle entre les peuples, c'est en 2005, à Varsovie, que les Chefs d'Etat et de Gouvernement ont adopté le dialogue interculturel comme un moyen de faire de la diversité des cultures européennes une source d’enrichissement mutuel.

Dans leur Plan d'action, ils ont déclaré que :

  • "[l]e Conseil de l’Europe renforcera toutes les possibilités de formation des éducateurs dans les domaines de l'éducation à la citoyenneté démocratique, des droits de l'homme, de l'histoire et de l'éducation interculturelle".

Ils ont également ajouté:

  • “Convaincus que le dialogue entre les cultures se nourrit aussi d’une compréhension exacte de l’histoire, nous apportons notre soutien aux travaux du Conseil de l'Europe en matière d’enseignement de l’histoire, ainsi qu'aux projets qui s'y rapportent, et nous décidons d’intensifier nos efforts dans ce sens. Nous encourageons la société civile à prendre une part plus active à cette tâche.”

D'autre part, la Déclaration de Faro sur la stratégie du Conseil de l’Europe pour le développement du dialogue interculturel, adoptée à la conférence finale pour le 50e anniversaire de la Convention culturelle européenne (à Faro, Portugal, en octobre 2005)

  • insiste sur le développement de la connaissance de l’histoire, des cultures, des arts et des religions, et la mise en valeur d’éléments illustrant les influences historiques et contemporaines entre cultures et civilisations ainsi que les phénomènes de métissage culturel 
  • et prône le lancement par le Conseil de l’Europe d’un « Livre blanc sur des politiques intégrées pour la gestion de la diversité culturelle à travers le dialogue interculturel et la prévention des conflits ».

Depuis, la promotion du dialogue interculturel est devenu une priorité politique majeure du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, et, constitue une plateforme transversale pour tous les domaines de travaux du Conseil de l'Europe, y compris l'histoire à travers le projet "Image de l'autre dans l'enseignement de l'histoire".

- Déclaration finale
- Plan d'action

[Suite]