Rechercher sur le site

ACCUEIL

Principes et lignes directrices et CECR
Historique
Modèles de PEL accrédités 2001-2010
Comment concevoir un modèle de PEL
Ressources et maquettes
Comment enregistrer un modèle de PEL
Modèles de PEL enregistrés depuis 2011
Publications
Personnes contact
Liens utiles

Portfolio européen des langues

COMMENT CONCEVOIR UN MODELE DE PEL

Comment concevoir un modèle de PEL

Cette section du site internet présente des conseils et des maquettes pour vous aider à concevoir un modèle de PEL conforme aux Principes et lignes directrices et aux besoins de votre contexte éducatif particulier. Le Guide pour l’établissement d’un PEL situe les Maquettes et ressources dans le contexte.

Pourquoi établir un modèle de PEL ?

La finalité du PEL est d'accompagner et améliorer l’apprentissage et l’enseignement des langues. Comment y parvient-il ? Qu’offre-t-il de plus que les manuels, programmes, tests et autres outils classiques ? Autrement dit, quelle est la valeur ajoutée du PEL par rapport à la panoplie traditionnellement utilisée en classe ?

Voici quelques idées à ce sujet :

  • Le PEL responsabilise les apprenants dans le processus d’apprentissage. (Les apprenants acceptent ainsi l'idée de partager avec l’enseignant la responsabilité de la réussite de leur apprentissage.)
  • Le PEL aide l’enseignant à faire face à des groupes hétérogènes. (Le PEL aide les apprenants à comprendre leur individualité et à atteindre des objectifs personnels au sein du groupe.)
  • Le PEL contribue à mettre en évidence les progrès et à accroître la satisfaction des apprenants. (Les descripteurs sont relativement faciles à comprendre pour les apprenants, si bien que ces derniers savent quels sont les buts visés et à quel moment ils les ont atteints. La satisfaction des apprenants est généralement plus grande s’ils peuvent constater qu’ils progressent.)
  • Le PEL favorise la communication dans la classe en établissant un langage commun. (Grâce à l’approche du CECR décrivant la compétence dans des termes que les apprenants peuvent comprendre et grâce au PEL mettant en avant la réflexion sur l’apprentissage, un dialogue authentique sur le cours peut intervenir entre les apprenants eux-mêmes et avec l’enseignant.)
  • Le PEL contribue à rendre les résultats visibles et compréhensibles pour les employeurs, les autres établissements scolaires, etc. (Si les apprenants ont besoin d’indiquer leur niveau actuel, le PEL permet de le faire d’une façon claire et compréhensible.)
  • Le PEL situe l’apprentissage dans un contexte européen plus large. (Pour certains apprenants, le caractère européen du PEL et le fait qu’il utilise des niveaux de compétence du CECR sont importants et intéressants.)
  • Le PEL facilite la mobilité.

Si, par contre, les apprenants et les enseignants ne sont pas convenablement initiés au PEL et à la philosophie sous-jacente et si le PEL n’est pas intégré au programme d’apprentissage et enseignement de l’établissement, certains problèmes peuvent survenir :

  • Le PEL est perçu comme une « charge de travail » supplémentaire et inutile (tâche bureaucratique consistant à remplir des formulaires présentant peu ou pas d’intérêt pour le reste du travail dans la classe).
  • Les enseignants ne comprennent pas comment utiliser le PEL de façon continue : il est nécessaire de pratiquer l’auto-évaluation et la réflexion à intervalles réguliers.
  • Le programme d’enseignement de l’établissement n’est pas en harmonie avec le Cadre européen commun de référence pour les langues.
  • Les enseignants ne sont pas capables ou désireux de guider les apprenants vers l’auto-évaluation et l’autonomie croissante.

 

 © Conseil de l'Europe - 2011