Priorits 2014-2015


jeunesTous les deux ans, le Comit des Ministres du Conseil de lEurope dcide du programme dactivits et du budget correspondant de chaque secteur de lOrganisation.

Pour la priode 2014-2015, les grands axes des activits de la Direction gnrale de la dmocratie se concentrent sur la protection de la dignit humaine, le renforcement de la participation et de linnovation, et la promotion la diversit :

Dignit humaine : action visant assurer le respect de la dignit humaine sans discrimination et protger les victimes de violence et de la traite des tres humains. Au nombre des grandes stratgies du Conseil de lEurope, citons celles relatives aux droits de lenfant, lgalit entre les femmes et les hommes et au handicap, ainsi que le programme de lutte contre la discrimination fonde sur lorientation sexuelle ou lidentit de genre.

Participation: action visant renforcer la cohsion sociale et la participation dans les socits dmocratiques. Parmi les programmes cls en 2014-2015 figurent les activits de promotion dune ducation de qualit, le renforcement de lautonomie des groupes vulnrables tels que les jeunes Roms, les jeunes de secteurs dfavorises ou les migrants, ainsi que la prparation de la prochaine stratgie et du prochain plan daction pour la cohsion sociale, et llaboration dun nouvel Indice de participation du Conseil de lEurope.

Gouvernance dmocratique et innovation: action visant btir un avenir dmocratique sr, favoriser la bonne gouvernance et promouvoir des comptences dmocratiques. Parmi les programmes et projets les plus importants en 2014-2015 figurent le Forum mondial de la dmocratie , lappui aux rformes de modernisation tous les niveaux de ladministration publique, la prparation dun texte de rfrence reprenant les normes et principes existants en matire de dmocratie et llaboration dune nouvelle convention du Conseil de lEurope contre la manipulation des comptitions sportives.

Diversit: action visant renforcer les capacits des socits europennes apprcier de faon positive la diversit culturelle croissante de la socit, protger les minorits et leurs langues et rejeter la discrimination et lintolrance. Au nombre des programmes et projets importants, citons la campagne sur internet Non la haine du Mouvement contre le discours de haine, le rseau des Cits interculturelles et les travaux de la Commission europenne contre le racisme et lintolrance.

 Pourquoi ces priorits ?

jeunesLe Conseil de lEurope considre la protection de la dignit humaine, le renforcement de la participation et de linnovation ainsi que la promotion de la diversit comme les dfis les plus urgents que doivent relever les socits dmocratiques actuelles.

La reconnaissance de la dignit inhrente tous les membres de la famille humaine et de leurs droits gaux et inalinables constitue le fondement de la libert, de la justice et de la paix dans le monde les mots douverture de la Dclaration universelle des droits de lhomme (1948) nont rien perdu de leur pertinence. Dans lEurope daujourdhui, la dignit dun grand nombre de personnes est menace par la discrimination, la violence et la marginalisation. Il est essentiel, pour un continent attach ses valeurs communes de droits de lhomme, de proposer des solutions des problmes tels que le racisme, lintolrance, la haine contre les minorits, la violence faite aux femmes, la traite des tres humains et la violence sexuelle lgard denfants. Linjustice et les prjugs ont souvent un profond ancrage historique, sachant que de nouvelles menaces la dignit humaine voient constamment le jour.

Du fait de la rapidit des changements de nature sociale, conomique et technologique, il est impratif dadapter les institutions dmocratiques aux besoins du XXIe sicle. La ncessit de retisser la dmocratie lre du numrique thme de ldition 2013 du Forum mondial de la dmocratie nest quun aspect parmi dautres. La mise en uvre des principes de bonne gouvernance tous les niveaux des pouvoirs publics est un dfi permanent. Le dynamisme de la socit civile et la capacit des services publics grer la diversit des socits en Europe de manire dmocratique revtent une importance cruciale pour la culture de la dmocratie .

La participation citoyenne est la sve de la dmocratie. Nous assistons depuis de nombreuses annes une dsaffectation des lecteurs pour les lections gnrales, dont la tendance marque sur quasiment tout le continent trouve son cho dans le retrait rpandu de membres de syndicats et dautres types dorganisations de la socit civile. Des groupes spcifiques de population se heurtent encore aujourdhui de graves difficults pour prendre une part active et sans discrimination la vie publique. La lgitimit de la dmocratie et sa prennit dpendent de la capacit proposer de nouvelles faons attrayantes de faire participer tous les citoyens.

Les socits europennes sont de plus en plus diversifies sur le plan culturel, du fait de la mondialisation, des migrations et dune plus grande mobilit. La monte des tendances populistes et xnophobes dans de nombreuses parties dEurope, souvent aggrave par des problmes conomiques et par laffaiblissement de la protection des droits de lhomme et de la cohsion sociale, sont des symptmes de crise qui appellent une approche constructive, savoir le dveloppement de comptences et dun dialogue interculturels bass sur des principes partags de droits de lhomme. Face dimportants enjeux dmographiques, il est impratif que lEurope apprenne faire de la diversit un atout.

Prsentation de la DGII

Index de A-Z

Organigramme DGII