News 2009 News 2009
Back

Le Commissaire Hammarberg poursuit le dialogue avec le Premier ministre hongrois pour éradiquer l'intolérance et la discrimination

Strasbourg, 26.11.2009 - Le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Thomas Hammarberg, a publié aujourd'hui une lettre envoyée au Premier ministre de la Hongrie, Gordon Bajnai, sur la lutte contre l'intolérance, la discrimination et le racisme affectant des minorités, notamment les Roms.

La lettre fait suite à la visite du Commissaire en Hongrie en octobre dernier au cours de laquelle il a rencontré le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères et le ministre de la Justice et de la Police ainsi que d'autres représentants des autorités nationales et des organisations internationales et non gouvernementales.

Dans sa lettre, le Commissaire réitère sa vive préoccupation quant à l'augmentation de l'extrémisme, de l'intolérance et du racisme qui visent les Roms en particulier. Il s'inquiète également des discours de haine contre les Roms que certaines personnalités publiques ont tenus ainsi que du manque de condamnation ferme de tels incidents et de l'absence de mesures efficaces pour les prévenir.

En se félicitant de certaines mesures positives entreprises par le gouvernement hongrois telles que celles visant l'intégration des Roms dans le secteur public, le Commissaire Hammarberg souligne que de telles mesures devraient être accompagnées par des activités de sensibilisation de l'opinion publique sur la situation des minorités nationales, ainsi que sur celle d'autres minorités en butte à la discrimination ou à l'intolérance comme les Roms, la communauté juive et les personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres).

Enfin, le Commissaire a invité les autorités hongroises à procéder à la ratification du Protocole n° 12 à la Convention européenne des droits de l'homme, qui prévoit une interdiction générale de la discrimination, et à accepter la procédure de réclamations collectives de la Charte sociale européenne.